Accouchement sous X, une particularité française
retour vers l'info

video 20 févr. 2018 248 vues 02min 56s
Naître sous X est une pratique encadrée par la loi depuis la Révolution française. Un moyen d’éviter les accouchements clandestins, l’abandon sauvage et l’infanticide. Une spécificité qui n’existe qu’en France et au Luxembourg. Il faudra attendre le milieu des années 90 pour que l’enfant, son évolution, sa psychologie soient pris en considération. 1996, une loi accorde aux enfants nés sous X le droit de connaître quelques informations non identifiables de leur mère. Alors les enfants nés sous X se rassemblent, manifestent pour avoir le droit de connaître leur mère. En 2002, le conseil national pour l’accès aux origines personnelles est créé. Depuis sa création, le conseil national pour l’accès aux origines personnelles a reçu 7 900 demandes d’enfants à la recherche de l’identité de leur mère.

Émission

retour vers l'info

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel

Générique

rédacteur

Richard Poirot
Géraldine Cornet Lavau

Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.