Les Etats-Unis et l'Otan : le prix à payer
data culte

video 12 avril 2017 142 vues 03min 06s
C’est une première. Donald Trump et le secrétaire général de l’OTAN se rencontrent aujourd’hui. Pendant sa campagne et depuis son élection, le Président américain s’est montré très critique envers l’Alliance Atlantique, la jugeant “obsolète”. Il dénonce par ailleurs, le manque d’implications financières des autres pays membres... 68%, c’est la part des dépenses militaires des Etats-Unis dans le budget total de défense de l’OTAN. Entre l’OTAN et Donald Trump, les relations sont un peu compliquées. Dès le début de sa campagne, le président américain critiquait vivement l’Organisation du traité de l’Atlantique nord et dénonçait le manque d’investissement financier des autres 27 pays membres. Un sujet que Donald Trump abordera ce mercredi, à Bruxelles, lors de sa 1ère rencontre avec le secrétaire général de l’Alliance atlantique. Le dernier rapport de l’OTAN mettait aussi en lumière ce déséquilibre. Chaque pays membre doit accorder au moins 2% de son PIB aux dépenses militaires de l’organisation, or seulement cinq Alliés franchissaient ce seuil l’année dernière. Les 23 autres, dont la France et l’Allemagne, ne remplissaient pas le contrat. Le 4 avril 1949, à Washington, les Etats-Unis et 11 autres pays fondateurs, dont la France, signent le Pacte Atlantique Nord. En pleine Guerre Froide et face au blocus de Berlin exercé par les Soviétiques, les Américains viennent à la rescousse de l’Europe pour assurer une défense commune. En 2016, le budget total de l’OTAN était d’environ 2 milliards d’euros. Chacun des 28 pays membres versent une contribution en fonction de sa taille et de ses revenus. Sans surprise, les Etats-Unis sont le premier contributeur avec 459 millions d’euros par an. Arrivent ensuite l’Allemagne, 304 millions et la France qui apporte 220 millions d’euros par an. Depuis la formation de l’OTAN, les Etats-Unis se sont imposés comme garants de la paix mondiale. En plus du plus gros budget militaire du monde, les Etats-Unis bénéficient d’un réseau d’environ 800 bases militaires permanentes réparties dans le monde entier. Une omniprésence américaine qui agaçaient les habitants de cette ville espagnole, en 1985. Les critiques répétées de Donald Trump vis-à-vis de l’OTAN ces derniers mois nourrissent l’inquiétude des Alliés. Car sans les Etats-Unis, l’organisation pourrait-elle subsister ?

Émission

data culte

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel

Générique

rédacteur

Richard Poirot
Ludivine Lopez

Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.