1967

Ça c'est Claude François

video 27 mai 1967 42883 vues 01h 03min 11s
Michèle ARNAUD et Jean Christophe AVERTY proposent un show consacré à Claude FRANCOIS, sorte d'auto-portrait musical présenté par le chanteur lui-même. Il évoque ses souvenirs d'enfance et la manière dont il a appris à jouer du violon et se souvient de sa première chanson "Belle belle belle". L'artiste s'auto-interroge sur ses débuts de batteur, ses amours et ses amitiés ("l'amour et moi on n'est pas très amis..."), ainsi reçoit-il la visite de deux d'entre eux, Maurice BIRAUD et France GALL. Par ailleurs, le chanteur fait une démonstration de danses à la mode : twist, madison, hoolie goolie, et autre jerks divers et variés. Claude FRANCOIS parle de ses rapports avec la presse et de ses goûts.

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Jean Christophe Averty

chorégraphe

Jean Guelis
Claude François
Vic Upshaw

producteur

Michèle Arnaud

interprète

Claude François
France Gall
Dominique Walter
Maurice Biraud
Clodettes
Barney Wilen

participant

Claude François

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.