Gabriel d'Arboussier ou Il n'y a pas d'étranger
La porte ouverte

video 23 déc. 1970 718 vues 30min 58s
Gabriel D'ARBOUSSIER, ambassadeur du Sénégal à Bonn, fils d'une princesse Mossi et d'un administrateur colonial français et aristocrate, est le Mage de la "Nativité 1970" de l'émission. Il s'entretient avec Claude SANTELLI à son domicile, à propos de son parcours d'homme métis. Il raconte tout d'abord les circonstances de l'union de ses parents, puis décrit son enfance à Djenné, au Mali. Il raconte ensuite les circonstances de son départ forcé, avec son père, pour la campagne du Tarn, afin de recevoir une éducation européenne. Il évoque la figure de sa mère, qu'il admirait, définit la la polygamie, et la proximité du rythme de vie des paysans, africains ou européens, qu'il compare à la musique africaine. Suite à des images d'archives du collège dominicain de Sorèze, où il fit ses études et fut baptisé chrétiennement, il évoque sa pratique de l'islam, et sa foi dans l'animisme, qu'il définit. Il s'exprime ensuite sur le racisme, racontant son premier souvenir d'injustice, à Sorèze, puis un épisode situé le soir de la Libération le 8 mai 1945, où il prit conscience de la double discrimination qu'il subissait. Il décrit l'identité qu'il s'est forgé, aux confluents de ses racines. En conclusion, après avoir lu un texte latin, il s'appuie sur une simitude dans la vie de bergers grecs et Peuls pour évoquer la parenté de tous les hommes, qu'il faut soutenir au delà des phénomènes raciaux ou nationaux. Ses propos sont ponctués de nombreuses images d'archives de Djenné, certaines mettant en parallèle ruralité africaines et françaises, et de photographies.

Émission

La porte ouverte

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Claude Santelli

producteur

Claude Santelli

participant

Gabriel d' Arboussier

présentateur

Claude Santelli

Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.