La comtesse Jean de Pange ou La plus Belle Epoque
La porte ouverte

video 22 déc. 1970 2628 vues 32min 19s
La Comtesse JEAN DE PANGE, née Corinne DE BROGLIE, 82 ans, s'entretient chez elle avec Claude SANTELLI, à propos de son enfance durant la "Belle époque". Elle évoque tout d'abord les réactions à la construction de la tour Eiffel, dont elle est contemporaine. Elle parle de sa famille et notamment de sa grand mère. Elle décrit son enfance, qu'elle compare à une "prison" car très réglée, puis ses amitiés choisies par ses parents, notamment avec une fillette de fermier vendéen. Elle aborde par des anecdotes les rapports de classe entre maîtres, serviteurs et mendiants. Elle décrit l'instruction minimale donnée aux fillettes de bonne famille, puis évoque les progrès techniques de l'époque en s'attardant sur le téléphone dont elle mime l'utilisation. Elle juge sévèrement la "Belle époque" et ses tabous, notamment dans les relations homme-femme, et parle de la libération que fut pour elle la guerre 1914-1918. En conclusion, elle invite à relativiser la violence de l'époque contemporaine. Ses propos sont ponctués de gravures anciennes, de photographies notamment de la construction de la Tour Eiffel, et de photographies d'elle (?) enfant. Des extraits de "Petite pièce pour piano, clavecin et contrebasse" de Martial SOLAL accompagnent ces iinserts.

Émission

La porte ouverte

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Claude Santelli

auteur de la musique pré-existante

Martial Solal

participant

Corinne de Broglie

présentateur

Claude Santelli

Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.