François Périer ou "L'illustre Métier"
La porte ouverte

video 30 déc. 1969 677 vues 27min 45s
François PERIER incarne Le comédien dans la "Nativité 1969" de l'émission. Claude SANTELLI s'entretient avec lui dans la salle du Théâtre Marigny. François PERIER évoque tout d'abord le mythe de Noël, respecté de tous car lié à l'enfance. Il explique ensuite son métier, où il faut volontairement garder une distance avec la société qu'on divertit. Il évoque le rapport au public. Puis il commente son interprétation dans "Le diable et le bon dieu" de Jean PAUL SARTRE, dont il cite un extrait, et celle d'un personnage d'amoureux. François PERIER revient ensuite sur ses débuts dans la pièce "Les jours heureux" de Claude André PUGET, dont le succès l'enferma dans un type de personnage : l'ami, le confident. Il se force ensuite à varier ses rôles, mais ne veut interpréter que des personnages "réhabilitables", même les plus abjects. Il compare le métier de comédien à celui d'avocat. Il évoque son rôle dans le film "Gervaise" de René CLEMENT. Puis François PERIER s'exprime sur ce que lui ont appris ses personnages sur lui-même, puis les autres, en particulier l'indulgence. Il cite André MALRAUX. Il évoque ceux qu'il aime : les comédiens, sa famille, ses amis intimes, Serge REGGIANI, Yves MONTAND, Simone SIGNORET. Voyant la vie « au prisme du théâtre », il dit avoir plus appris de ses rôles que de la vie. En conclusion, il se dit heureux de son âge, et désireux de se lancer dans des projets difficiles.

Émission

La porte ouverte

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Claude Santelli

musique originale

Betty Willemetz

illustrateur sonore

Betty Willemetz

directeur de la photo

André Lecoeuvre

participant

François Perier

présentateur

Claude Santelli

Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.