Raymone ou Le miracle des jours
La porte ouverte

video 27 déc. 1969 1000 vues 23min 14s
La comédienne RAYMONE, veuve de Blaise CENDRARS, est le Ravi dans la "Nativité 1969" de l'émission. Elle s'entretient chez elle avec Claude SANTELLI. Elle raconte tout d'abord son enfance à Aix en Provence, élevée par sa grand mère, évoque le collectionneur Ambroise VOLLARD, et son premier souvenir de théâtre : une pastorale de Noël en provençal. Elle décrit sa foi, abordé par CENDRARS dans son livre "Trop c'est trop", qu'elle illustre d'une histoire sur La Sainte Baume. Pour elle, le bien est toujours arrivé par la foi, "pas par les hommes". Elle évoque la dureté deLouis JOUVET, dont elle fit partie de la troupe, par un souvenir. Présentant Blaise CENDRARS comme "unique", passant de l'hôtel Ritz à dormir sous les ponts, elle raconte avec un luxe de détail ses premières rencontres avec CENDRARS, alors semi-clochard, en 1917. Elle évoque avec franchise sa relation avec lui, elle qui fut celle "qui l'a toujours laissé partir", et conseille aux couples de vivre "main dans la main", et pas "yeux dans les yeux". En conclusion, elle cite les derniers mots de CENDRARS avant son coma : "construire, construire, là" en désignant son bureau. L'entretien est ponctué de photographies de Blaise CENDRARS et de reproductions de tableaux de CEZANNE et MODIGLIANI, d'un extrait du téléfilm "Sarne" de Claude SANTELLI, et d'images factuelles, accompagnés de nombreux extraits de Jazz.

Émission

La porte ouverte

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Claude Santelli

illustrateur sonore

Betty Willemetz

participant

Raymone-actrice

présentateur

Claude Santelli

Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.