Les journées et les nuits
Un certain regard

video 16 nov. 1969 4389 vues 59min 35s
- De JORGE LUIS BORGES on pourrait dire qu'il est la littérature incarnée ; nourri dès sa plus tendre enfance à toutes les sources de la littérature mondiale, des plus populaires aux plus ésotériques, il connaît aussi bien GOETHE que FLAUBERT que le haiku. - Son oeuvre, poèmes, critiques, "fictions", est à elle seule une réflexion vivante sur toutes ces formes de la littérature à travers époques et lieux, et par là sans doute atteint-elle aux dimensions d'un système philosophique "universel", qui saurait inclure l'idéalisme comme le solipsime ou le matérialisme : cette oeuvre n'est-elle pas une ébauche de ce que BORGES a appelé la "Bibliothèque de Babel" ?. - Pour cette deuxième émission l'auteur a choisi d'interroger BORGES sur quelques grands thèmes - la politique, l'information, le temps et la mort - qui ont pour cadre les locaux gigantesques de la Bibliothèque Nationale d'Argentine, dont BORGES est le conservateur - se précisent les grands axes autour desquels s'organise la pensée de l'écrivain : le temps et l'identité personnelle, que les deux images mythiques chères à BORGES de l'Aleph et du labyrinthe éclairent singulièrement. - La mère de BORGES, qui fut pendant quatorze ans à la fois son oeil et sa main, nous parle avec émotion des nuits de lecture, de sa prodigieuse mémoire, des opérations qui rendirent pour un temps la vue à son fils, puis de sa définitive cécité. - Une brève interview de la femme qu'il vient d'épouser et auprès de laquelle il a "oublié son propre destin et trouve l'harmonie", compléte ce portrait de l'auteur. - A l'issue d'une séance de spiritisme, BORGES évoque pour finir le péronisme et l'association des écrivains, une citation clôt l'émission tandis qu'il pénétre dans le caveau de sa famille : "Mes journées et mes nuits égalent en pauvreté et en richesse celles de Dieu et celles de tous les hommes".

Émission

Un certain regard

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

José Maria Berzosa

auteur de la musique pré-existante

Astor Piazzolla

musique originale

Beatriz Ferreyra

producteur

José Maria Berzosa
André Camp

interprète

Michel Muller

participant

Jorge Luis Borges

Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.