1977

Apostrophes : ruses et pouvoir de l'argent
Apostrophes

video 11 févr. 1977 1124 vues 01h 10min 52s
Bernard PIVOT présente l'émission sur le thème de l'argent pour cela il reçoit quatre auteurs : Edouard CHAMBOST, auteur du "Guide des paradis fiscaux " explique le fonctionnement, les buts et les limites de ce genre de territoire. André CAMPANA pour "l'Argent secret" traitant du problème du financement des partis politiques en France. Jacques ATTALI, pour "Bruits" où il analyse les rapports musique-pouvoir. La musique est porteuse de message sur l'état et l'évolution de la société. Elle est devenue bien de consommation, annonciatrice des changements de société. Georges BERNIER, marchand d'¿uvres d'art, pour "l'Art et l'argent" traitant du marché de l'art au 20ème siècle. Enfin, Bernard CAZES, traducteur du livre de John GALBRAITH "l'Argent", sorte d'historique sur le rôle et les pouvoirs de l'argent.

Émission

Apostrophes

Production

producteur ou co-producteur

Annonceur, Paris : Antenne 2

Générique

réalisateur

Philippe Chatel

producteur

Bernard Pivot

participant

André Campana
Jacques Attali
Edouard Chambost
Georges Bernier
Bernard Cazes

présentateur

Bernard Pivot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.