Plateau invité : Dominique de Villepin
19 20. Edition nationale

video 25 août 2010 70 vues 03min 56s
Interview de l'ancien premier ministre Dominique de VILLEPIN qui manifeste ses réserves devant les mesures du gouvernement en matière de politique de sécurité.[Source : documentation France 3]Les expulsions de Roms ? Dominique de VILLEPIN: "Ce n'est pas la loi qui est en cause, c'est l'esprit et l'application de la loi. Nous venons de voir les ministres français se concerter avec des ministres roumains. Nous aurions dû commencer par cela. Se concerter avec la Roumanie, avec les européens, pour trouver des solutions qui ne peuvent être trouver qu'à l'échelle de l'Europe... vous me permetrez de ma féliciter de l'esprit de mesure qui a été celui du premier ministre. Personne ne peut se réjouir de l'été que nous avons vécu. Nous avons besoin de fidélité, à nos valeurs républicaines et quand on a vu s'exprimer le pape, un certain nombre de voix, le commité compétent de l'ONU ou la presse internationale pour dénoncer ce visage de la France, qui n'est pas celui que nous avons toujours connu". Lorsque vous étiez premier ministres, plus de 10 000 Roms ont été expulsés. Quelle différence avec aujourd'hui? Dominique de VILLEPIN: "Vous avez entendu la presse internationale se mobiliser pour dénoncer le visage de la France?... C'est la méthode? C'est l'esprit humaniste d'application de la loi. C'est pour cela que je dis bien: fidélité. C'est la leçon que nous devons tirer... en toute circonstance nous devons être fidèle à nos valeurs républicaines et en même temps, fermeté. J'ai été l'un des inspirateurs du programme de 2002 de Jacques CHirac en matière de sécurité, qui a été mis en oeuvre par Nicolas Sarkozy. Cette politique de sécurité a marqué des points en 2002-2007. nous voyons aujourd'hui qu'il faut modifier, réviser, corriger cette politique pour qu'elle devienne plus efficace. Nous connaissons les solutions: une police de proximité qui tire les leçons de ces échecs de la gauche, des moyens qui soient donnés là où c'est nécessaire, dans les quartiers les plus sensibles... faire en sorte qu'en matière éducative... nous ayons une politique adaptée"... Vous tirez à boulets rouges sur la politique du gouvernement, pourtant, vous avez renouvelé votre adhésion à l'UMP, c'est cohérent? Dominique de VILLEPIN: "C'est totalement cohérent quand on est issu d'une famille politique, la famille gaulliste, que l'on situe traditionnellement à droite. La droite ne se reconnait pas... dans cette politique... Je mène le combat à l'intérieur de ma famille d'origine et au sein de République Solidaire pour affirmer l'identité et les valeurs qui sont les miennes. Je crois que notre pays a besoin de tourner cette page, de se concentrer sur l'essentiel... faisons en sorte de répondre aux problèmes de l'emploi de cette rentrée, des déficits et tous les autres sujets qui nous préocuppent".

Émission

19 20. Edition nationale

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

participant

Dominique de Villepin

Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.