Majorité à 18 ans

5 juillet 1974. La majorité civile et électorale passe de 21 à 18 ans. C'était une promesse de campagne de Valéry Giscard d'Estaing. Il l'instaure dès les premiers mois de son mandat. Retour sur ce bouleversement sociétal.

Le 26 novembre 1974, Valéry Giscard d'Estaing fait de l'abaissement de la majorité l'une de ses principales promesses de campagne. Il l'instaure dès les premiers mois de son mandat. En novembre, il déclare "Il faut aussi changer la société française - c'est ma conviction profonde, il faut la changer pour qu'elle puisse survivre - beaucoup a été déjà entrepris : abaissement de l'âge électoral et de la majorité, libéralisation de la contraception…".

Des jeunes plus matures?

Depuis la création du Code civil napoléonien (1804), la majorité civile était fixée à 21 ans. Les événements de 1968 vont modifier la place des jeunes dans la société. Après cette crise, ils sont nombreux à penser que les adolescents ont acquis une certaine maturité et qu'il faut baisser l'âge légal à partir duquel ils seront pleinement capables de faire valoir leurs droits. Les temps ont changé ! Parmi eux, Charles Hernu recommande de donner le droit de vote aux jeunes avant leur 21 ans.

Le droit de vote à 18 ans, mai 1968 (audio)

En 1974, 

Allocution de VGE, 26 novembre 1974

En 1981, lors de sa campagne pour un deuxième mandat, le président sortant rappelle son rôle prépondérant dans ce progrès social devant de jeunes militants giscardiens.

Congrès jeunes giscardiens, mars 1981 (audio)

Modifier les institutions

Dès 1972, l'Assemblée nationale se prononce en faveur de l'abaissement des majorités électorale et civile. Jean Terrenoire, rapporteur de la commission des lois, explique les implications de cette décision.

Proposition de loi sur l'abaissement de la majorité électorale et civile à 18 ans, novembre 1972 (audio)

Le code civil et le code pénal sont modifiés. Le même Jean Terrenoire évoque, en juin 74, les changements constitutionnels nécessaires à la réalisation de ce projet.

Jean Terrenoire, juin 1974

Un avocat décrit les conséquences pratiques pour la jeunesse française.

Abaissement à 18 ans, juin 1974 (audio)

Majeur et vacciné?

Votée le 5 juillet, la loi est publiée au journal officiel trois jours plus tard. Le journal de 13H00 de France Inter invite deux jeunes gens pour évoquer leur nouveau statut social.

Réaction de 2 jeunes, 8 juillet 1974 (audio)

Les réactions sont cependant mitigées. Un mélange de curiosité, d'exaltation et de peur. Ces nouvelles responsabilités effrayent certains adolescents.

La majorité à 18 ans : pour ou contre? juillet 1974 

 

Majeurs et citoyens?

S'ils peuvent désormais voter, se passer de l'accord de leurs parents, se marier, monter une entreprise… ces jeunes adultes ont-ils confiance en eux? Quel sera leur poids électoral?  Les jeunes sont imprévisibles et la classe politique se demande qui sont leurs nouveaux électeurs? Analyse d'un sociologue et micro-trottoir.

La majorité à 18 ans, décembre 1974

Six mois après le vote de la loi, enquête auprès des jeunes dans leur milieu scolaire ou leur atelier d'apprentissage.

Vote à 18 ans, 6 mois après, janvier 1975

Rédaction Ina le 01/07/2014 à 17:19.
Dernière mise à jour le 20/06/2019 à 18:36.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.