Les secrets de Radio France

L'histoire de la Maison ronde, le siège de Radio France

 La Maison de la Radio a failli ne jamais voir le jour ! Après la seconde guerre mondiale, la Radiodiffusion nationale décide de se doter d'un espace à elle, à la Défense. Le projet est annulé. Un terrain quai Branly lui est alors attribué, mais ce sera finalement le ministère de l'Economie qui s'y installera. Les studios doivent être installés à Sèvres : une idée à nouveau avortée. Il faut dire que le gouvernement Ramadier ne semble pas vraiment vouloir y mettre du sien. Pour lui, « il faut rebâtir les maisons des Français, avant de construire la maison de la Radiodiffusion ».

Une ancienne usine à gaz

Pourtant, en 1952, l'Etat acquiert un terrain de 38 000 m2 quai de Passy, en face du pont de Grenelle. Le site, qui hébergeait autrefois une usine à gaz, puis un terrain de sport, est choisi pour abriter la future Maison de la Radio. Un grand concours est alors lancé pour trouver l'architecte. Henry Bernard (qui a notamment participé à la reconstruction de Caen, et créera plus tard le Palais de l'Europe à Strasbourg) est sélectionné parmi 25 candidats. Les travaux peuvent enfin commencer.

Unitaire et circulaire

Après 10 ans de construction, la Maison de la Radio voit le jour en 1963. Un bâtiment rond de 500 m de circonférence, comportant une tour de 68 m de haut en son centre,
1 000 bureaux, 64 studios… A l'intérieur, les salles sont conçues par les frères Niermans (à qui l'on doit le Théâtre de Chaillot) et la décoration est, entre autres, signée par Pierre Soulages. La réalisation est historique ! Le 14 décembre 1963, à 18h55 précises, Charles de Gaulle, alors président de la République, accompagné du ministre de l'Information Alain Peyrefitte, inaugure la Maison ronde au son de « La Marseillaise ». Le Général souligne « l'importance de ce bâtiment complexe et imposant mais aussi unitaire et circulaire », facilitant la concentration et la cohésion du travail des équipes.

Microcosme

Le siège de Radio France fonctionne comme un véritable microcosme. Outre ses (bonnes) ondes, on y trouve un musée de la radiotélévision, des halls d'exposition, une banque, un marchand de journaux, une agence de voyages (surtout utilisée par les journalistes), mais aussi des salles de concerts (qui accueillent notamment les quatre formations musicales de la Maison de la Radio). Sans nul doute, cette maison est, à Paris, le plus important centre de production d'informations et de spectacles.

Rédaction Ina le 10/12/2006 à 00:00.
Dernière mise à jour le 10/04/2015 à 12:22.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.