Les hommes politiques et leurs voyantes

Au cours de l'histoire, depuis la plus lointaine antiquité jusqu'à nos jours, des voyants, mages ou astrologues ont conseillé nos dirigeants. Ce fut par exemple le cas d'Elisabeth Teissier, qui en 2000, dévoilait ses conversations secrètes avec François Mitterrand sur ce sujet.

En 1988, Maud Kristen, une voyante célèbre, évoquait ainsi les hommes politiques venus frapper à sa porte : "Y'a ceux qui sont mûrs par rapport à l'irrationnel qui cherchent pas seulement à savoir s'ils vont gagner tel ou tel jour mais qui cherchent à savoir quelle tournure va prendre leur parti ? Comment ça va se goupiller dans les années qui vont venir ? Et puis, il y a ceux qui viennent dans un état de stress, ce qui n'est plus de mon ressort, je vous le dit clairement. Puis qui attendent que je leur donne carrément un chiffre de voix. Je leur explique bien que la voyance c'est pas ça…"

François Mitterrand sensible aux astres

S'ils restent discrets, certains conseillers de l'ombre lâchent parfois quelques indiscrétions, à l'image d'Elisabeth Teissier en 2000, qui dévoilait ses conversations avec François Mitterrand

En juin 2000, la célèbre astrologue décidait de diffuser ses conversations avec François Mitterrand entre 1990 et 1995, époque à laquelle il dirigeait la France. C'était pour elle un moyen de démontrer au grand jour l'importance de l'astrologie en politique.

Durant ces cinq années Elisabeth Teissier affirmait s'être rendue régulièrement à l'Elysée pour des rendez-vous secrets. En publiant ces conversations, elle voulait démonter les rumeurs qui lui attribuaient une liaison avec le président et prouver qu'il s'intéressait bel et bien à l'influence des astres. Des affirmations que l'astrologue prouvait en confiant à Karl Zéro trois enregistrements où on entend le président la solliciter à propos de Maastricht, à propos de la guerre du golfe ou à propos de la date idéale pour intervenir devant les Français.

Elle expliquait alors : "J'ai vu par les faits qu'il avait tenu compte de mes conseils ou mes suggestions puisque après je voyais qu'il parlait tel jour que je lui avais signalé comme étant bon et qu'il ne parlait jamais lors des jours que je lui avais signalé comme étant négatifs."

Elisabeth Teissier soulignait qu'elle avait enregistré ces échanges en accord avec le président. 

L'astrologue du général de Gaulle

Les étoiles et les leaders, c'est donc une très vieille histoire. En août 2000, Le Nouvel Observateur retrouvait l'astrologue du général de Gaulle, le commandant Maurice Vasset, militaire de carrière et astrologue à ses heures, il dressa le thème astrologique du général dès 1944, date à laquelle ils se rencontrèrent pour la première fois.

Au micro de Laëtitia Gayet, l'ancien militaire lit quelques lignes de son portrait astrologique : "Un homme fort, ambitieux, autoritaire, volontaire, très indépendant et pourtant pourvu d'une très grande sensibilité… A chaque fois que je l'ai vu en uniforme, il m'a serré la main et demandé certaines petites choses… ça a toujours été entre nous. Moi et lui. Tout le temps. Et très peu, éphémère, rapide, succin."

Pour le référendum de 1969, de Gaulle demande l'avis de Vasset : "En tant qu'astrologue, je lui disais, voilà moi, le référendum je ne le vois pas. J'ai fait la carte du ciel mais vous ne devriez pas partir. Et il a quand même fait ce qu'il voulait." Les deux hommes n'étaient pas d'accord et ne se sont jamais revus. (2 août 2000, France Inter, audio)

Madame Fraya, la chiromancienne des plus grands

Avant cela, à partir de 1914, une autre femme prédisait l'avenir aux grands du pays. Cette femme c'est Madame Fraya. Ses consultants : des grands noms tels Jean Jaurès, Aristide Briand, Georges Clemenceau ou Raymond Poincaré… Madame Fraya est chiromancienne. Elle lit les lignes de la main.

En 1984, ce reportage de l'émission Un temps pour tout dresse le portrait de cette voyante pas comme les autres.  On y retrouve notamment la journaliste Simone de Tervagne qui a écrit sur elle à l'aide de deux mediums (Marie Védrine, Jacqueline Lebeau) qui sont entrées en contact, notamment par l'écriture automatique, avec Madame Fraya qui repose au Père Lachaise.

Mais écoutons la voix de la chiromancienne. En 1947, Michel Robida et Michel Droit se rendent chez elle pour qu'elle leur décrive son art. Elle explique sa pratique de la lecture des mains, l'évolution de ses lectures avec le temps. Elle décrit l'évolution du rôle des femmes dans la société, l'importance de l'imprévu dans la vie depuis la guerre. Les signes dans une main qui indiquent une arrestation. Elle prédit les futures relations entre les peuples, pleines d'anxiété mais sans catastrophe à redouter et termine par le destin de la France qu'elle voit merveilleux. "La France se sortira toujours d'affaire". (Audio)

Dans cette autre interview de 1949, celle qui lit les lignes de la main, raconte comment elle prédit à la sœur de l'Empereur d'Allemagne le prochain conflit ou comment elle annonça à Anatole France qu'il allait tomber malade. (Audio)

Mademoiselle Lenormand, de Louis XVI à Napoléon...

Avant elle, une célèbre cartomancienne présida secrètement au destin de la France. Une certaine Mademoiselle Lenormand (1772-1843).

Ce reportage de 1992 nous présente le portrait de cette femme originaire d'Alençon, qui fut la "Sybille de Joséphine et côtoya Bonaparte". Elle prédit la gloire et la renommée de Napoléon mais aussi sa chute. Elle tirait les cartes à l'épouse de l'Empereur Joséphine et lui prédit qu'elle connaîtrait la gloire mais aussi qu’elle verserait beaucoup de larmes. Elle racontait qu'elle avait été emprisonnée pour avoir prédit la mort de Louis XVI. Elle fut la première femme à écrire au roi pour demander l'abolition de la peine de mort. Elle mettra au point son propre tarot, encore utilisé aujourd'hui. Elle qui avait prédit sa propre mort à 108 ans mais quitta ce monde à 75 ans et repose toujours au Père Lachaise à Paris.

Pour aller plus loin

Rencontre : Simone de Tervagne à propos de son livre Les hommes politiques et leurs voyants (22 octobre 1978 Patrice Galbeau, F Culture)

Rédaction Ina le 12/02/2019 à 14:12.
Dernière mise à jour le 12/02/2019 à 16:04.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.