La cosmétique bio, prendre soin de soi sans chimie

Une étude de l’UFC-Que Choisir met en garde contre 1 000 produits cosmétiques, dont 23 "hors la loi" et 60 millions de consommateurs publie une liste de produits cosmétiques non toxiques. Comment prendre soin de soi en limitant l'utilisation de substances indésirables ? Ina.fr vous propose de vous initier à la cosmétique bio…

Nous utilisons quotidiennement des produits cosmétiques qui renferment pour une immense majorité des substances indésirables voire carrément toxiques et cancérigènes… Comment se repérer dans les rayons hygiène et beauté des magasins et mettre de côté les substances nocives?

2016

Enquête UFC-Que choisir sur les cosmétiques toxiques, 2016

Dans son étude de juin 2017, 60 millions de consommateurs rappelle que les Français sont en contact avec "200 substances cosmétiques" en moyenne. Sept Français sur dix utilisent des déodorants qui "renferment des substances indésirables". L’UFC-Que Choisir, quant à elle, met en garde également contre 1 000 produits cosmétiques, dont 23 "hors la loi". C'est un enjeu majeur de santé publique que les autorités commencent à peine à cerner.

En attendant que le législateur prennent sérieusement les choses en main, c'est au consommateur de se protéger en s'informant, en changeant ses modes de consommation et en restant vigilant. Pour cela, il y a des pistes à creuser : Utiliser des produits bios, ou les fabriquer soi-même pourquoi pas... Voici quelques conseils en images…

Le règne des petites exploitations

Dès les années 90, la relance de l'utilisation de produits naturels et aromatiques, comme l'usage des huiles essentielles dans la cosmétique, redonne une seconde jeunesse à de nombreuses exploitations locales, à l'image de ces récoltants de lavande. Le couple d'agriculteurs montre les différentes étapes, de la récolte à la distillation, qui produit l'huile essentielle.

1994

Le retour en force de la lavande, 1994

En 2009, visite chez des producteurs d'huiles essentielles, Marie-Elisabeth, ancienne juriste et Jean-Marie, ancien commercial international, créateurs de leur entreprise six ans plus tôt, après une formation agricole. Sur 18 hectares, ils cultivent des plantes pour en faire des huiles essentielles en utilisant tous les principes actifs contenus dans la plante.

2009

Fabrication d'huiles essentielles, 2009

Le développement de l'industrie bio

Depuis plusieurs années, les fabricants de cosmétiques biologiques ont considérablement fait évoluer leurs produits, sans conservateur, ni parfum.

2011

Le boom de la cosmétique bio, 2011

Les clientes constatent les progrès.

2005

Cosmétique bio au salon Marjolaine, 2005

Des médicaments et des produits de beauté à base de plantes, cela fait plus de 80 ans que l'entreprise Weleda y croit. Elle a fait de la nature un immense laboratoire. La marque Weleda fait vivre 1700 salariés, en Suisse, en Allemagne et en Alsace et fonctionne selon les principes de l'agriculture biodynamique. Au premiers jours de l'été, c'est la saison des récoltes...

2008

Focus sur la marque Weleda, 2008

Reportage consacré à Léa Nature, une entreprise de produits biologiques en pleine expansion, créée à Pantin en 1993 par Charles Kloboukoff. Elle s'installe à la Rochelle en 2009. Visite du laboratoire de cosmétique bio.

2009

Focus sur Léa Nature, 2009

Portrait de deux sociétés, la géante Sothys et Solignac qui est spécialisée en savons, toutes deux installées en Limousin. Définition d'un ingrédient naturel et présentation des chartes de cosmétique bio.

2011

Focus sur les entreprises Sothys et Solignac, 2011

Fabriquer ses propres produits de beauté

Un produit de beauté, c'est d'abord un produit naturel. Dès les années 70, on voit apparaître à la télévision des conseils de beauté "naturels", comme ici, où une femme propose de concocter des crèmes pour le visage à base de citron, de lait ou de crème fraîche... Simplissime ! A vos stylos… Les recettes sont toujours valables.

1970

En 1976, au salon Marjolaine, une démonstratrice explique comment faire soi-même ses shampoing, rouge à lèvres, masque à la crème fraîche ou déodorant...Le tout à base d'ingrédients simples comme l'argile, l'œuf, le citron…

1976

Comment faire ses produits bios, 1976

Des crèmes de beauté à faire soi-même à la maison, c'est la nouvelle tendance, ludique, moins chère et bio... De plus en plus de femmes suivent des cours de création de produits de beauté ou de maquillage, l'occasion aussi de se retrouver entre filles et de partager un moment agréable.

2010

Une nouvelle tendance: fabriquer ses produits cosmétiques, 2010

Face à une demande accrue, les stages et cours de fabrication de cosmétiques se développent rapidement, comme ici à Lyon. On remplace le paraben et les autres composés chimiques par des ingrédients naturels. 

2012

Cours de cosmétique, 2012

Tablier, blouse-blanche, paillasse… Vous n'êtes pas dans un laboratoire de chimie mais chez Mimpi, qui signifie "rêve" en Indonésien. C'est le nom qu'a choisi en 2011 Emilie Cornu Bastien pour son association. Son but : faire revivre les origines de la cosmétologie, mieux comprendre les ingrédients de nos produits cosmétiques actuels et partager sa passion. C'est pour tout cela qu'elle organise à la demande des ateliers de création de crème pour le corps, les mains, ou encore le visage et même de produits ménagers à base de produits 100% naturels.

2015

Mimpi, 2015

Réduire notre impact sur le climat, cela peut commencer par des gestes que l'on peut faire soi-même chez soi ou dans son quotidien, à l'exemple de cette étudiante montpelliéraine qui, depuis près de 5 ans, fabrique dans sa cuisine ses produits de beauté ou d'entretien... Objectif : réduire son budget... Mais aussi moins acheter de produits chimiquement polluants en rejet pour l'eau.

2015

Cop 21 : Slow cosmétique, 2015

Des ingrédients inédits !

La composition des produits de beauté naturels réserve parfois des surprises… Ainsi, Emmanuelle Taulet, de la marque "Jeanne M", utilise de la bave d'escargot, un ingrédient 100% naturel, pour fabriquer ses crèmes cosmétiques.

2013

Vive la bave d'escargot, 2013

On le dit excellent pour la peau. Le lait d'ânesse a de plus en plus d'adeptes. Une ferme jurassienne assure toute la production de la région avec son élevage d'ânes. L'asinerie est dotée du label "biologique". Sa production : du lait d'ânesse. Pour une consommation bien particulière : le lait est destiné à fabriquer savons et cosmétiques.

2015

Production de lait d'ânesse, 2015

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Nous suivre
Télécharger l'application
Partager
Ajouter