"Adults in the room" : le titre intriguant du dernier Costa-Gavras

Le dernier film du réalisateur franco-grec retrace la crise grecque de 2015. Mais d’où vient ce titre, qui semble éloigné du sujet ? Explications.

Le cinéaste franco-grec revient avec un nouveau film, Adults in the room. Un film engagé sur le bras-de-fer qui opposa le gouvernement grec à l’Union Européenne en 2015, quand le second imposa une politique d’austérité au premier. 

Costa-Gavras s'est inspiré d’événements relatés dans le livre de Yanis Varoufákis, ministre grec de l’Economie à l’époque et en charge des négociation avec l’Europe. Le titre du film (Des adultes dans la pièce), n’est pas très éloigné du titre du livre, Conversation entre adultes. Mais que signifie-t-il ? A quel moment de la crise fait-il référence ?

Réponse dans ce sujet diffusé dans le JT de France 3, le 6 juillet. Le journaliste dresse le portrait de Varoufákis, qui vient de démissionner. C'est sur Tweeter qu'il avait annoncé quelques heures plus tôt sa démission officielle avec ces mots :« Minister no more ! »(Ministre c'est fini !).

Sur des images tournées au moment de son départ. Au journaliste qui lui demande :« C'est un mauvais jour pour vous ? » Le ministre répond ironiquement :« C'est un mauvais jour pour l'Europe ! » Le journaliste rapporte les propos de Varoufákis : « Je porterai le dégoût des créanciers avec fierté… »

Le journaliste revient ensuite sur le drame qui s'est joué quelques jours plus tôt au Parlement européen, le 27 juin 2015 : « Il est écarté par ses collègues de l'Euro-groupe… 18 ministres signent un communiqué qui met fin aux discussions. Le 19e ministre Varoufákis prend la porte. »

Le 6 juillet, Christine Lagarde, directrice du FMI, enfonce le clou avec cette fameuse phrase. Devant la presse internationale peu de temps après le départ du ministre, elle lance :« We are short of the dialogue. So the key emergency in my view is to restore it but with adults in the room. »(Le dialogue est rompu. L'urgence à mes yeux est de le restaurer mais avec des adultes dans la salle !).

Le journaliste décrit le contexte tendu de cette pique médiatique : « Trop rugueux, trop cash, intransigeant sur la dette, la rockstar horripile les créanciers et dénonce les méthodes terroristes du FMI. » Le journaliste conclut : « Un lutteur parfois brutal mais qui a bousculé la caste des grands argentiers si polissés. »

Adults in the room, une saillie portée par « une grande argentière » et reprise avec ironie par Costa-Gavras.

Pour aller plus loin

Voir tout le reportage du Soir 3 en intégralité. (6 juillet 2015) 

JT de 20h00 : interview de Yanis Varoufákis. En août 2015, l'ancien ministre grec des Finances est de passage en France. Il a été invité par Arnaud Montebourg à la Fête de la Rose. Le 22 août, il accorde un entretien au 20h00 de France 2. En anglais, l'homme politique grec s'exprime sur la situation économique et politique de son pays. Il désapprouve la politique du premier ministre Alexis Tsipras (qui vient de démissionner à son tour) concernant la résolution de la dette. Un compromis qui est trop différent de ce qu'avait demandé le peuple grec à ses dirigeants. Son souhait est alors qu'une majorité soit capable de mener à bien des nouvelles politiques sociales et économiques. Varoufákis évoque également les positions de l'Allemagne et notamment de la France lors de la crise grecque de juin, en coulisses : "la classe politique française, qui était assez fine, n'a pas toujours pu faire entendre sa voix dans la cacophonie de l'Eurogroupe." Il poursuit : " il faut comprendre que les politiques qu'on nous demandait de mettre en place en Grèce n'ont aucun rapport avec ce qui pourrait être optimal sur le plan économique ou social pour la Grèce." L'économiste compare la situation à un "jeu d'échecs où la Grèce n'est qu'un pion"… Ses craintes sont que : "ce qui se passe en Grèce va se reproduire un jour à Paris et en France … Ce sera une politique très néfaste à l'Europe que Mitterrand ou Giscard avaient imaginée. Il conclut en expliquant que son seul projet lors de son séjour en France est de rencontrer : "ceux qui ont un projet en commun, à savoir de démocratiser la zone euro".

Fête de la Rose : Varoufákis devant "le Peuple de Frangy". Il a tenu un long discours sous la pluie, durant lequel il a demandé aux gens d'imaginer la même situation que celle connue en Grèce. (Module Le Parisien, 23 août 2015) 

19 20. Edition nationale : Fête de l'Humanité. Reportage consacré à la fête de l'Humanité où Yanis Varoufákis, ancien ministre grec de l'économie, a fait une apparition remarquée.

Grèce : la banqueroute ? Retour sur la crise grecque de 2015 et les banqueroutes précédentes. (playlist)

Rédaction Ina le 05/11/2019 à 18:36.
Dernière mise à jour le 15/11/2019 à 13:46.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.