2006, la prise d'otage de Francis Dorffer

Deux surveillants pénitentiaires ont été retenus par un prisonnier, Francis Dorffer, à la prison de Condé-sur-Sarthe, mardi soir. Ils ont été libérés dans la soirée. En 2006, Francis Dorffer avait déjà retenu en otage une psychiatre à Nancy.

Il n'en est pas à son premier coup d'essai. Mardi soir, Francis Dorffer, détenu à la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne), a pris en otage deux surveillants pénitentiaires avant de les menacer. Incarcéré depuis ses 16 ans pour vols, viol et assassinat d'un codétenu, Francis Dorffer, libérable en 2060, aurait commis au moins cinq autres prises d’otages en détention dont une en 2006 sur une psychiatre à la maison d'arrêt Charles III de Nancy.

Dans ce reportage diffusé en 2006 de France 3 Nancy, le journaliste explique que Francis Dorffer réclame son transfert dans une autre prison. La troupe d'intervention de l'administration pénitentiaire a mis deux heures à maîtriser l'individu. "L'individu s'est rendu et l'otage a été libéré en bonne santé. [...] Cet individu devra rendre des comptes à la justice." expliquait Jacques Ranchere, directeur de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle.

Francis Dorffer est aussi connu pour avoir pris en otage en 2009 un surveillant à Clairvaux (Aube), en 2010 un psychiatre à la Santé (Paris) et en 2011 un gardien à Poissy (Yvelines). En avril 2018, il a été de nouveau condamné à Colmar à 12 ans de prison pour avoir pris en otage un surveillant

Rédaction Ina le 12/06/2019 à 12:28.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.