2005, alerte sur la grippe aviaire et le phénomène migratoire

Un foyer de grippe aviaire (H5N8) a été détecté dans une animalerie des Yvelines a annoncé le ministère de l'Agriculture ce jeudi 19 novembre. L'introduction de la grippe aviaire s'effectue par les oiseaux migratoires. Une menace déjà prise au sérieux dès 2005.

Le 5 novembre 2020, les autorités françaises avaient passé 45 départements en risque "élevé" de contamination. Un arrêté publié au Journal officiel oblige notamment les éleveurs à confiner les volailles ou à poser des filets de protection. En cause, les mouvements migratoires de certains oiseaux qui passent en ce moment au-dessus de l'hexagone.

Le 13 octobre 2005, le 19/20 de France 3 consacrait déjà un reportage à cette question du phénomène migratoire des oiseaux porteurs du virus H5N1 de la grippe aviaire. Virus transmissible de l'animal à l'homme, mais qui pourrait muter pour devenir transmissible d'homme à homme. 

Olivier Dehorter, ingénieur CRBPO au Centre de Recherche Biologique des Populations d'Oiseaux, étudie à l'époque les flux migratoires des volatiles migrateurs. Il est capable de déterminer quelles régions seraient contaminées par le virus. Le commentaire précise, "Véritables réservoirs vivants, les oiseaux transportent tous les virus grippaux. Mais jusqu'ici, que ce soit en Chine, en Russie ou en France, les chercheurs n'ont découvert aucun oiseau porteur sain du virus. C'est-à-dire susceptible de voler longtemps. Le H5N1 a été repéré uniquement sur des oiseaux malades ou morts".

Une constatation confirmée par Olivier Dehorter, "l'idée optimiste, si on peut raisonner comme ça, c'est que le virus est tellement virulent qu'il tue les oiseaux avant qu'ils n'aient le temps de se déplacer".

"Si H5N1 arrive en France, ce sera surtout un problème pour les élevages de volailles français"

Cependant certains oiseaux migrateurs pourraient tout de même contaminer des volatiles locaux comme les volailles ou les pigeons. Le chercheur acquiesce, "certains pigeons ont été découverts morts, notamment à Hong Kong et en Thaïlande, porteurs du virus H5N1". A Paris, il reconnait qu'une contamination ne serait pas impossible via les canards.

"Le virus H5N1 est le plus virulent des virus chez les oiseaux", explique le journaliste. "Si H5N1 arrive en France, ce sera surtout un problème pour les élevages de volailles français", souligne le chercheur.

"Un nouveau virus mutant apparaît alors et l'homme devient alors le vecteur de contagion"

Le commentaire conclut que "le virus a déjà contaminé des éleveurs de volailles en Asie mais ne peut en aucun cas se propager d'homme à homme, sauf si le virus après avoir pénétré l'organisme y rencontre un autre type de virus et que le patrimoine génétique des deux se recombine pour conserver la virulence du H5N1, en y ajoutant la capacité de transport du second virus. Un nouveau virus mutant apparaît alors et l'homme devient alors le vecteur de contagion. Le risque de pandémie devient réel".

En Corée du Sud, le Ministry of Agriculture, Food and Rural Affairs a notifié le 4 novembre 2020 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) deux cas de grippe aviaire hautement pathogène à virus  A(H5N8) découverts le 21 octobre chez deux canards mandarins dans deux endroits différents.

Dès lundi, en France, le ministre de l’Agriculture avait déjà décidé de renforcer lundi les mesures de prévention dans les élevages de volailles contre le virus influenza aviaire.45 département fortement agricoles sont passés en risque élevé en France, ce qui signifie l’instauration de mesures de protection renforcées, dont l’obligation de confinement ou de pose de filets pour empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles et les basses-cours.

Tous les oiseaux de l'animalerie des Yvelines ont été euthanasiés. Ce virus, le H5N8, s'il est "hautement pathogène", n'est pas pour autant transmissible à l'Homme et la consommation de viande, de foie gras et d'œufs ne présente pas de risques.

Rédaction Ina le 05/11/2020 à 11:00.
Dernière mise à jour le 20/11/2020 à 10:11.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.