1992 : Dalil Boubakeur explique la signification de l'Aïd el-Kebir

C'est pour les musulmans du monde entier le début, ce mardi 20 juillet, de la fête de l'Aïd el-Kebir, la "Grande fête" de la religion islamique. En 1992, le recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, en expliquait la signification.

C'est une fête majeure de la liturgie islamique que célèbrent pendant trois jours, du 20 au 23 juillet, les musulmans de France et du monde. L'Aïd el-Kebir, aussi surnommée la "Grande fête", est au fondement de la croyance des musulmans, comme l'expliquait en 1992, le recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, au micro de Djelloul Beghoura, pour l"émission islamique", sur Antenne 2.

« Ce jour de l'Aïd el-Kebir signifie étymologiquement "jour du sacrifice". Il commémore le sacrifice d'Abraham, lorsque Dieu lui ordonna en songe d'immoler son fils Ismaël, et que le sacrifice fut remplacé par le sacrifice d'un bélier. Abraham dans la tradition musulmane est appelé Ibrahim Khalil, "Ibrahim le proche et confident de Dieu". »

Pour les musulmans du monde entier, cette journée signifie donc « la soumission d'Abraham, ou Ibrahim, et de son fils Ismaïl, à la volonté divine. Il s'agit d'un acte de soumission exemplaire, d'un acte qui consacre le mot "Islam", qui en arabe signifie textuellement "Soumission". Pour nous [les musulmans], Ibrahim est le premier homme soumis à la volonté divine, c'est le premier musulman. »

Rédaction Ina le 20/07/2021 à 11:36.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.