1988, "je ne vois pas ce que la Pyramide vient faire dans cet ensemble"

Aujourd'hui l'un des monuments les plus visités et photographiés par les touristes du monde entier, le Grand Louvre, au centre duquel trône la pyramide de Pei, est le fruit d'une décennie de décisions politiques et de travaux qui ont eu pour objet de transformer le Louvre en un musée moderne et ouvert sur la ville.

Dès 1981, le projet du Grand Louvre est annoncé par François Mitterrand, qui initie "les grands travaux" culturels et architecturaux en étroite collaboration avec son ministre de la culture, Jack Lang. En 1983, François Mitterrand choisit l'architecte Ieoh Ming Pei, sans passer par la stade du marché d'offres, pour piloter le projet et réaliser la pyramide.

Mais un tel projet rencontre l'opposition d'une partie des habitants et de l'opposition, qui craignent de voir le palais du Louvre défiguré par une oeuvre contemporaine aussi ambitieuse. 

En 1986, victime de la cohabitation, le projet du Grand Louvre va rencontrer l'opposition du nouveau ministre des Finances Edouard Balladur. Ce dernier refuse de quitter ses bureaux historiques de l'aile Richelieu pour migrer vers le tout nouveau ministère de l'économie et des finances en construction à Bercy. 

Avec la victoire de la gauche en 1988, les travaux pourront finalement reprendre, et la pyramide du Louvre est inaugurée le 30 mars 1989, l'année du bicentenaire de la Révolution française. Le 18 novembre 1993, l'inauguration de l'aile Richelieu, rénovée et désormais entièrement dédiée au musée, ouvre ses portes au public. Un public, parisien et international, qui plébiscite aujourd'hui la beauté et la majesté du Grand Louvre.

On est loin des polémiques qui auront rythmé la vie culturelle parisienne au cours des années 1980...

Rédaction Ina le 15/11/2018 à 12:21.
Dernière mise à jour le 17/05/2019 à 10:21.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.