1979, des oeufs de caille contre le rhume des foins…

Des études américaines annoncent que le changement climatique va amplifier les allergies au pollen. Comment lutter contre ce fléau qui revient chaque année ? En 1979, le docteur Truffier proposait une cure d'œufs de caille. Ça vous tente ?

Nez qui coule, yeux irrités, éternuements… des symptômes qui touchent 16,5 millions de Français atteints de rhinite allergique, la manifestation la plus commune de l’allergie respiratoire. Le responsable : le pollen. Des chiffres qui ne font qu'augmenter selon le Centre américain de prévention et de contrôle des maladies, relayées par NBC. En France, 3,8 % de personnes souffraient d'allergies respiratoires en 1968, aujourd'hui, ils sont 25 à 30 % ! Les chercheurs américains pointent le changement climatique qui influerait sur le niveau de pollen dans l’air et rallongerait la saison des allergies. En 1979, un médecin français annonçait l'efficacité d'un traitement révolutionnaire pour lutter contre les symptômes allergiques, une thérapie aux œufs de caille…

Suivons Martine Allain Régnault dans ses investigations. Direction les Charentes dans le cabinet du docteur Truffier, médecin généraliste. Une quinzaine d'année plus tôt, une éleveuse de poules allergique aux plumes avait réussi à se soigner grâce à un régime aux œufs de caille. L'affaire parvient aux oreilles d'un médecin local qui décide de mener l'enquête. Le docteur Truffier raconte : "un éleveur de cailles m'a dit que l'oeuf de caille est bon pour l'asthme. Cela coïncidait avec une malade qui revenait avec un échec total de la désensibilisation. J'ai essayé, un point c'est tout. C'est un régime diététique qui aurait les vertus d'un médicament." Mais il avertit : "Je suis contre toute automédication à cause des dangers du traitement, surtout chez l'allergique... C'est un traitement qui doit être réservé au médecin car l'allergie à l'œuf peut être redoutable."

Les qualités de ce traitement sont confirmées par la maman d'un petit garçon "allergique aux poils de chien, de lapin, à la poussière et aux plumes. J'ai fait une cure… et depuis c'est terminé, plus de bronchite, plus d'asthme, plus rien." Le petit garçon, interrogé explique qu'il les mange crus.

Le médecin reste prudent : "Parlons de stabilisation, parlons de symptômes, ne parlons jamais de guérison avec cet œuf." Il déplore qu'il soit difficile pour un généraliste de faire reconnaître ses découvertes auprès des allergologues : "Je me suis battu depuis onze ans pour que des gens plus compétents que moi prenne cette affaire en main. Il manque une expérimentation animale que je réclame à cor et à cri depuis des années et qui enfin parait définitivement enclenchée."

A l'époque en effet, un laboratoire venait de débuter des expérimentations sur "des rats rendus délibérément allergiques et gavés d'œufs de caille crus." Le but était de voir s'il s'agissait d'un effet placebo ou d'un effet avéré qui pouvait exister dans le blanc ou le jaune de ces œufs de caille... l'étude n'était pas encore terminée.

Que dit la science ?

Parallèlement, entre 1975 et 1978, le scientifique Gérard Lucotte, Docteur en génétique et spécialiste des cailles, publie un ouvrage sur les vertus du blanc d'oeuf de la caille japonaise contre l'asthme : Oeuf de caille-principe actif découvert. Il estime que ses travaux fondamentaux sont suffisamment avancés pour proposer une forme galénique plus acceptable que les cures d’œufs crus. 

En 1995, une équipe scientifique franco-belge menée par le Docteur Bruttmann, allergologue expert auprès du ministère de la santé française, réalise une étude clinique en double aveugle auprès de 33 allergologues ; étude qui confirme les résultats surprenants observés par le Dr. Truffier (La Médecine Biologique, avril 1995). Bruttman Clinical Evaluation.

Quoi qu'il en soit, si vous aimez les oeufs de caille, rien ne vous empêche de les déguster dans cette délicieuse recette de poulet braisé aux œufs de caille proposé par le grand chef cuisinier Zhen Xing Song (cuisinier de l'ambassade de Chine à Paris), en 1988.

Florence Dartois

Rédaction Ina le 23/04/2019 à 16:43.
Dernière mise à jour le 23/04/2019 à 18:21.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.