1977, Gilbert Bécaud chante "L'Indifférence"

"Les mauvais coups, les lâchetés, Quelle importance, Laisse-moi te dire, laisse-moi te dire, Et te redire ce que tu sais, Ce qui détruit le monde c'est L'indifférence…". L'Indifférence est une chanson de Gilbert Bécaud parue en 1977.

Elle a été coécrite avec Maurice Vidalin. L'artiste l'interprète ici dans l'émission de variétés Numéro un, le 8 octobre 1977.

Dans ce titre Gilbert Bécaud traite la question de l'indifférence qu'il dénonce. Au fil des paroles, le chanteur décrit des situations où l'indifférence mène au silence, au mépris, jusqu'à la mort. 

"Et la rancune, les corrompues
Même l'enfance
Un homme marche, un homme marche
Tombe, crève dans la rue
Eh bien personne ne l'a vu
L'indifférence (l'indifférence)L'indifférence, elle te tue à petit coup
L'indifférence, tu es l'agneau elle est le loup
L'indifférence, un peu de haine un peu d'amour
Mais quelque chose...

Le titre recevra l'Oscar de la meilleure chanson française. Cette chanson a été diffusée le 7 novembre 2020 lors de l'hommage national rendu aux victimes de l'attentat de Nice survenu dans la basilique. Pour rendre hommage à leurs proches décédés, les familles avaient choisi de diffuser leur chanson préférée au moment de la présentation de leur portrait. Cette chanson accompagnait l'hommage rendu à Nadine Devillers.

Rédaction Ina le 19/11/2020 à 17:44.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.