1967 : Toutânkhamon, pharaon de Paris

Le 17 février 1967, les portes du Petit Palais s'ouvrent sur la plus fantastique exposition jamais organisée à Paris. Le trésor de la tombe du pharaon Toutânkhamon est dévoilé à une foule émerveillée. Réussite culturelle et scientifique, l'exposition est le fruit des efforts de l'égyptologue Christiane Desroches Noblecourt.

En présence de son homologue égyptien Sarouate Okacha, vice-premier ministre et ministre de la culture, Malraux inaugure l'exposition par ses phrases : 

« L’Egypte antique aura joué cette partie incroyable en face du destin qu’ayant presque exclusivement représenté des morts, elle aura été l’actrice la plus puissante de la vie qu’on ait jamais connu. Non seulement nous vous remercions de l’incroyable leçon donnée à l’humanité, nous vous remercions aussi, je vous l’ai dit, au nom de la France, ce vieux pays qui le premier inventa l’éternité, aujourd’hui un pays jeune et plein d’énergie, nous lui souhaitons tout ce que nous pouvons souhaiter à un pays ami, dans la paix et dans le bonheur ».

C'est l'égyptologue Christiane Desroches Noblecourt qui est à l'origine de cette exposition. Un événement qui détient encore le record de fréquentation pour une exposition parisienne, avec 1,24 million d'entrées. A l'occasion des derniers jours de l'exposition, un reportage de l'ORTF interviewait les principaux représentants de cette aventure hors norme. 

Rédaction Ina le 22/03/2019 à 16:31.
Dernière mise à jour le 22/03/2019 à 20:33.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.