1960, que pensent les lycéens des interdits vestimentaires en classe

Le 14 juin, Amazon Prime Video sort les quatre premiers épisodes de "Mixte", une nouvelle série française sur un lycée dans les années 1960. L'occasion de redécouvrir comment s'habillait les lycéens d'alors, une époque où les tenues étaient un enjeu de taille entre ados et adultes.

Amazon Prime Vidéo lance sa seconde création française maison, après Deutsch-les-LandesMixte se veut une comédie d'époque originale, se déroulant dans la France des années 1960, à l'heure de l'ouverture des lycées à la mixité. le pitch : en septembre 1963, c'est la révolution au lycée voltaire à Paris où débarque onze filles pour une centaine de garçons. Selon Amazon, "Mixte apporte un éclairage différent sur des thématiques très actuelles. Adultes et adolescents vont se chercher, parfois se trouver et apprendre à vivre ensemble dans le quotidien de ce lycée à l’aube de mai 68."

"Les proviseurs ont eu peur de l'influence du blue-jean "

En 1960, ce qui opposait les adultes et les lycéens, c'était leurs tenues. Le 17 décembre 1960, le magazine "L'avenir est à vous" consacrait justement ce débat. A l'époque, on faisait surtout la chasse à la minijupe et aux jeans, ce qui faisait bien rire cette lycéenne : "L'année dernière, j'avais une directrice qui nous faisait monter sur l'estrade et avec une règle mesurait minutieusement la longueur de notre jupe au-dessous du genou...". Autre point noir des établissements, les jeans, ce jeune garçon avait son explication sur cette interdiction du pantalon en vogue chez les jeunes : "Les proviseurs ont eu peur de l'influence du blue-jean dans les films de la nouvelle vague, donc ça a été interdit... Ils aiment tout ce qui est très classique..."

Classique, voilà qui ne déplaisait pas au ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer qui, lors d'un déplacement le lundi 14 2020, prônait "une position d’équilibre et de bon sens" et conseillait : "Il suffit de s’habiller normalement et tout ira bien". En septembre 2020, un mouvement féministe avait émergé sur les réseaux sociaux avec les mots-dièses #lundi14septembre et #liberationdu14, appelant les lycéennes à défier la "tenue correct exigée" dans certains établissements et à s’habiller comme elles le souhaitaient afin dénoncer les règlements intérieurs jugés sexistes. Années 60 - années 2020, même combat...

Florence Dartois

Pour aller plus loin :

Dans la même émission, le directeur d'un établissement dressait le panorama des interdictions vestimentaires ou plutôt de la "promotion" des vêtements adéquats : "Interdire, c'est beaucoup dire... Nous avons demandé aux élèves de venir en tenue fonctionnelle...". Mais selon la lycéenne, les interdictions prenaient des allures d'inventaire à la Prévert : "Sont interdits, les cheveux dans le dos, les cheveux décolorés, le maquillage, les lunettes fumées, le sac à main, les pantalons, les collants de couleur, les talons hauts..."

Voir tout le reportage (13 minutes)

Rédaction Ina le 16/09/2020 à 14:41.
Dernière mise à jour le 10/06/2021 à 17:42.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.