13 mai 1981 : le pape Jean Paul II victime d'un attentat

Il y a 40 ans, le souverain pontife a été la cible d'un attentat par arme à feu. Deux ans plus tard, le pape rencontrera le tireur au cours d'une rencontre incroyable.

Ces images sont exceptionnelles : nous étions le mercredi 13 mai 1981 après-midi, et au cours de l'audience générale hebdomadaire place Saint-Pierre à Rome, le pape Jean Paul II est victime d'un attentat. Un homme a tiré sur le souverain pontife. Il était 17h21.

Les premières images qui parviennent montrent la voiture découverte du pape quitter la place juste après les coups de feu. On voit au passage du véhicule Jean Paul II couché à l'arrière, entouré de son secrétaire personnel et de son valet de chambre. Atteint de trois balles - une dans l'abdomen, l'autre dans la main gauche et la troisième dans le bras droit -, le pape est opéré puis admis en réanimation. Il a survécu et a échappé de peu à la mort, une balle étant passée à quelques millimètres de l'aorte sans endommager ni la colonne vertébrale ni aucun point vital. Mais ça, on ne le saura pas tout de suite.

L'image du pardon

Le tireur sera immédiatement arrêté. Il s'agit d'un Turc de 23 ans, Mehemet Ali Agça. Il était à trois mètres du pape au moment de tirer. Le dimanche 17 mai, soit quatre jours après l'attentat, Jean Paul II célèbrera une messe et, de son lit d'hôpital, il a exprimé un message de pardon diffusé place Saint-Pierre : "Je prie pour le frère qui m'a tiré dessus et je lui ai sincèrement pardonné."

Les causes du geste d'Ali Agça sont toujours floues mais on sait qu'il était membre d'un mouvement extrémiste, les Loups gris. Il sera condamné à la prison à vie quelques mois après les faits. 

En décembre 1983, deux ans après l'attentat, une scène incroyable se joue dans la cellule du jeune homme : le pape, qui lui a donc pardonné, lui rend visite et les deux hommes échangent pendant une vingtaine de minutes. "Avons-nous déjà vu un homme, même s'il est d'église, serrer le bras de celui qui a voulu l'assassiner ?", dit le journaliste en commentant les images. 

La Vierge de Fatima, dont la première apparition a pour jour anniversaire le 13 mai, a dévié la balle, affirmera Jean Paul II pour tenter expliquer comment il s'en est sorti.

Rédaction Ina le 04/05/2021 à 14:51.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.