13 février 1895, les frères Lumière inventent le cinématographe

Sous forme d'hommage aux deux inventeurs, Louis et Auguste Lumière, ce reportage de 1965 retrace, à l'aide de photos et d'images d'archives, le parcours des créateurs du cinématographe, jusqu'à leurs premières projections.

Le 4 mars 1965, le magazine De Soleil et d'Azur présentait la carrière des célèbres frères Lumière. C'est le 13 février 1895 que fut inscrite leur invention du cinématographe au registre des Brevets.

Nous découvrons la vie des précurseurs du septième art, particulièrement celle de Louis, à la villa de La Ciotat, "La Falaise" où le photographe disposait d'un studio, ou à celle de Bandol où il termina ses jours.

Le reportage nous entraîne à la projection, au "Salon Indien", le 28 décembre 1895, des premiers films tournés par Louis Lumière. Avec bien-sûr, les séquences célèbres des débuts du cinéma : la barque quittant le port de La Ciotat, l'entrée du train en gare de La Ciotat, le déjeuner de bébé avec M., Mme et Mlle Auguste Lumière, ou encore l'arroseur arrosé, tourné à Lyon.

A découvrir aussi, la partie de cartes à La Ciotat, le congrès des photographes à Lyon, et la fameuse sortie des usines Lumière à Lyon. Ce dernier étant recensé comme le premier film de cinéma qui ait été tourné.

Rédaction Ina le 12/02/2020 à 15:34.
Dernière mise à jour le 12/02/2020 à 15:43.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.