2017

Ces stations de métro fantômes à Paris

Le silence, des tags, des quais abandonnés, des publicités surannées… voici l’ambiance des stations de métro fantômes de la capitale. Trois d’entre elles vont reprendre vie grâce au projet de réaménagement des lieux souterrains voulu par la mairie de Paris. Fermées depuis 1939, trois stations vont donc redécouvrir le rythme fou des parisiens. Au début de la Seconde Guerre mondiale, c’est la mobilisation générale… Conséquence, des stations sont obligées de fermer faute de personnel. Certaines ne rouvriront jamais Stations fermées, stations oubliées… Encore aujourd’hui la majorité des Parisiens ignorent l'existence de ces stations désaffectées. Pourtant, la Mairie de Paris et la RATP ont tenté de mettre à profit ces espaces sous-terrain. En 1991 par exemple, des dortoirs y sont installés pour les SDF. Des pubs, des installations artistiques y ont aussi pris place. Des événements éphémères qui vont donc devenir pérennes. Seul critère de la Mairie de Paris pour réhabiliter ces lieux : de la créativité et de l’innovation dans une démarche environnementale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Nous suivre
Télécharger l'application
Partager
Ajouter