2017

Diabète, le coût dur financier

3 millions, c’est le nombre de personnes atteintes de diabète aujourd’hui en France. En 1969, on s’inquiétait déjà de l’explosion du nombre de cas. Le diabète est une maladie chronique due à un excès de sucre, le glucose. Pour 92% des diabétiques, il s’agit du diabète de type 2 favorisé par l’hygiène de vie : comme l’alimentation trop sucrée ou le manque d’activité physique ; même si l’hérédité joue également. C’est sur cette catégorie que l’Etat depuis des dizaines d’années concentre ses efforts, notamment en matière de prévention. Mais aussi de dépistage, car les diabétiques de type 2 peuvent vivre sans symptômes avant de tomber sérieusement malade, avec des risques d’amputation, de cécité ou de dialyse. Le diabète coûte en moyenne à la Sécurité sociale 4890€ par an et par patient pour les malades de type 2. Un montant jugé élevé, si bien qu’en 2004 puis 2008, l’idée du déremboursement de dépenses liées au diabète est préconisée. Le diabète reste difficile à supporter financièrement. En 2007, le reste à charge des personnes diabétiques s’élevait en moyenne à 607 €. 18% des malades indiquaient que le coût des soins est un frein au traitement.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Nous suivre
Télécharger l'application
Partager
Ajouter