2017

Venise : le carnaval à remonter le temps

Venise et le carnaval, une histoire qui remonte au Moyen Age, qui a connu ses plus belles heures après la Renaissance et s’est dissipée au XXe siècle. Jusqu’à sa renaissance en 1980. Mais à quoi devait ressembler le festival de Venise ? Il y a 37 ans, il se cherche encore, copie ses voisins. L’événement en la matière, c’est celui de Rio. Et en 1981, les influences cariocas résonnent tristement sur la place Saint-Marc. Mais la population répond présent. Durant plusieurs jours, elle se maquille et se travestit, change de peau, oublie son quotidien. Car 1980, c’est l’invasion soviétique en Afghanistan, aux bruits de bottes Venise offre un autre écho. En 1982, le ministre français de la Culture Jack Lang fait un arrêt à la cité des Doges. Il vante l’oubli de soi, l’oubli des convenances, le temps d’un bal masqué. Le carnaval de Venise construit son identité. Inutile de chercher loin, ce sera le faste vénitien, la tradition, Arlequin, Polichinelle, Colombine, Casanova. Les palais ouvrent leurs portes aux soirées privées. Et surtout, le carnaval devient un véritable événement touristique. Le carnaval commence le 18 février. Un million de touristes sont attendus. Mais si vous cherchez un costume, il existe cette boutique vénitienne qui vend des habits fabriqués à quelques coups de rame du grand canal, par des couturières particulières…
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Nous suivre
Télécharger l'application
Partager
Ajouter