2005

Un chercheur se mobilise contre les désherbants
JT Rennes soir

video 16 juin 2005 418 vues 02min 07s
Il y a trois ans, Robert BELLÉ, chercheur au CNRS, faisait part de ses travaux qui établissaient un lien entre l'utilisation des désherbants chimiques et le développement des cancers. Il estime aujourd'hui que son message n'a pas été assez entendu et que les mesures de précaution sont insuffisantes. Les consommateurs ne sont pas assez informés des risques liés à l'utilisation des produits chimiques vendus pour le désherbage. Robert BELLÉ a donc décidé de faire circuler l'information en faisant des conférences, avec résultats scientifiques à l'appui. Le commentaire sur des images de Robert BELLÉ travaillant dans son laboratoire et de champs grillés par les désherbants alterne avec une interview du chercheur.

Émission

JT Rennes soir

Production

producteur ou co-producteur

France 3 Rennes

Générique

journaliste

Sylvie Secret

rédacteur

Muriel Le Morvan

monteur

Guy Zouaillec

opérateur de prise de son

Goulven L'Her

participant

Robert Bellé

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Nous suivre
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.