2009

Les conditions d'abattage remises en cause à l'abattoir choral de Metz
JT Lorraine Soir

video 01 sept. 2009 25 vues 01min 05s
Une plainte a été déposée contre l'abattoir choral de Metz. Plainte pour cruauté envers les animaux. C'est l'association L214 qui la déposer. L'un de ses militants s'est infiltré dans l'établissement pour y tourner des images en caméra cachée. Selon cette association qui milite pour l'abbolition de la production de viande, cet abattoir ne respecte pas la réglementation en vigueur. Interview Brigitte GOTHIERE : dans cet abattoir les animaux ne sont pas saignés immédiatement après l'étourdissement et ça c'est une infraction à la réglementation interview Dominique BEMER : ce pistolet a une tige perforante qui va venir détruire le système nerveux de l'animal, après cette phase il est vivant mais inconscient interview Bernard COLLIN : derrière cette association on trouve qu'elle milite la non-consommation de viande

Émission

JT Lorraine Soir

Production

producteur ou co-producteur

France 3 Metz, Association L214

Générique

journaliste reporter d'images

Marie Pouchin
Alain Blanquet

monteur

Elisabeth Targe

participant

Brigitte Gothière
Bernard Collin

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.