1997

Kazuo Ishiguro à propos du cinéma et de la littérature

Sur le plateau de Laure Adler, Tonie Marshall parle du film "Les Vestiges du jour" de James Ivory, adapté du roman éponyme de Kazuo Ishiguro. L'écrivain britannique Kazuo ISHIGURO (en anglais, traduction off) explique que le cinéma est pour lui un passe-temps, et qu'il trouve malsain de faire intervenir le romancier dans la réalisation d'un film. Il préfère se tenir à l'écart. Pour lui, lorsqu'un livre est adapté, tout ce qui reste en commun entre l'oeuvre et le film c'est le titre. Il a toujours été influencé par le cinéma dans l'écriture de ses romans, et il aurait voulu se dire que ses livres étaient infilmables. Couverture du livre "L'Inconsolé" de Kazuo Ishiguro (Calmann-Lévy)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Nous suivre
Télécharger l'application
Partager
Ajouter