1955

André Cayatte au sujet de "Dossier noir"
Reflets de Cannes

video 10 mai 1955 1327 vues 07min 09s
Interview d'André CAYATTE dans le studio de Reflets de Cannes. Il présente son dernier film "Dossier Noir", pour lequel il n'a eu aucun problème avec la censure, plutôt des félicitations, ce qui l'inquiète. Les places pour voir le film s'arrachent à 10 000 frs. André CAYATTE insiste "ce n'est pas un film à thèse", il remplace le film qu'il voulait initialement faire sur l'affaire Seznec dont le sujet a été interdit par la censure. Ici le personnage principal est un juge d'instruction, le film soulève une actualité brûlante avec les scandales judiciaires récents. André CAYATTE fait l'éloge de Jean-Marc Bory, le jeune comédien qui joue le juge d'instruction. Son prochain film sera sur le thème du divorce. François CHALAIS lui demande s'il est pour ou contre. Pas de réponse, si ce n'est celle de l'ancien avocat qui a plaidé plus de 600 divorces.

Émission

Reflets de Cannes

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

participant

André Cayatte

présentateur

François Chalais

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.