2017

Les Dassault une affaire de famille

video 14 déc. 2017 1236 vues 01h 35min 50s
Les Dassault, véritable dynastie intimement liée à l'histoire industrielle, politique et militaire de la France, ont su s'adapter aux relations étroites entre le pouvoir et l'argent au cours de trois générations. Cette grande épopée ressemble à un roman d'aventure parfois tragique, peuplé de personnages célèbres, d'hommes de l'ombre, de militaires et de femmes dévouées. Jean Christophe KLOTZ retrace l'histoire de cette famille à travers des archives, des photographies et les témoignages de Serge DASSAULT, Olivier DASSAULT, Laurent DASSAULT, Claude CARLIER, Franz Olivier GIESBERT, Philippe ALEXANDRE, Roland GLAVANY, Pierre BENICHOU, Jean Marie PONTAUT, Jacques ATTALI, Paul QUILÈS et Denis JEAMBAR.

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel, What's Up Productions

Générique

réalisateur

Jean Christophe Klotz

producteur

Matthieu Belghiti

commentateur

Eric Caravaca

participant

Paul Quiles
Franz Olivier Giesbert
Serge Dassault
Jacques Attali
Philippe Alexandre
Jean Marie Pontaut
Denis Jeambar
Pierre Benichou
Olivier Dassault
Roland Glavany
Laurent Dassault
Claude Carlier

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.