2017

Jacques Doriot, le petit führer français

video 01 janv. 2017 988 vues 01h 00min 05s
Le parcours de Jacques Doriot questionne : étoile montante du parti communiste dans les années 1920, il devint par la suite un fervent défenseur et collaborateur du nazisme.Le documentaire de Joseph Beauregard retrace les grandes étapes de cette mue spectaculaire à travers des entretiens avec des historiens, journalistes et politologues, émaillés de différentes archives, photographies mais aussi illustrations originales. Il revient sur les débuts du jeune homme dans l'industrie métallurgique, sa fulgurante ascension au sein du parti communiste français, qui lui valut de devenir le plus jeune député de France, puis décrit une par une les désillusions et frustrations que Doriot accumula vis-à-vis du PCF, dont le point d'orgue fut son exclusion du parti en 1934. Le documentaire décrit alors le virage à droite de Doriot qui créa le PPF (Parti Populaire Français), dont la milice participa activement à la rafle du Vel d'Hiv, puis la LVF (Légion de volontaires français contre le bolchevisme). Cette course folle fut stoppée nette, en 1945, quand sa voiture est mitraillée par les alliés.

Production

producteur ou co-producteur

Institut national de l'audiovisuel, Les Bons Clients

Générique

réalisateur

Joseph Beauregard

musique originale

Samuel Hirsch

producteur

Loïc Bouchet

auteur du texte parlé

Joseph Beauregard
Charlie Buffet

dessinateur

François Duprat

participant

Pascal Ory
Pierre Assouline
Jean Yves Camus
Laurent Joly
Olivier Dard
Jean Marc Berlière
Guillaume Bourgeois
Frédéric Charpier
Romain Ducoulombier
Laurent Kestel

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.