2011

Mystères d'archives : 1978, les images retrouvées des Khmers Rouges
Mystères d'archives

video 09 juil. 2011 10820 vues 25min 53s
Ce documentaire à base d'archives illustre les changements survenus au Cambodge après la prise de pouvoir des Khmers Rouges en 1975. Des images tournées par des sources non officielles contrastent avec les films de propagande officielles et donnent une vision plus réaliste de la vie des cambodgiens. Tout ce qui faisait partie da la vie quotidienne était interdit et considéré comme des symboles de trahison: l'argent, le commerce, le cinéma, le port de lunettes, garder des photos personnels et prononcer les mots : je, maman, papa, merci, pardon et s'il vous plaît. Les images tournée en mars 1978 à Phnom Penh par la tv yougoslave et avec l'autorisation de Pol Pot, montrent une ville "fantôme" sans habitants (chassés par les Khmers Rouges), aux immeubles en ruines, aux salles de cinéma et aux banques fermées.Film de propagande des Khmers rouges montrant des habitants heureux. Un autre film tourné dans le nord ouest du pays montre hommes, femmes et enfants contraints aux travaux forcés.Images couleur tournées à Phnom Penh dans le stade Olympique où se tiennent les réunions importantes du régime : arrivée des cadres hommes et femmes du nouveau régime. Arrivée de Pol Pot (qui porte une montre) et des autres responsables politiques et militaires du pays, ils arrivent tous ensemble, en souriant et battant les mains mais par ordre d'importance, ils portent un uniforme noir et l'écharpe à carreau qui représente le peuple ancien. Autre film avec jeunes combattant avec armes vendues par la Chine et défilé de chars américains récupérés par les Khmers rouges.Archive de 1966 : visite du général de Gaulle à Phnom Penh : rue animées, stade, De Gaulle à côté du prince NORODOM SIHANOUK.1970 : avion de guerre bombardant le pays lors de la guerre du Vietnam.Images tournées par les forces américaines : évacuation de civils.D'autres extraits de film de propagande montrant des civils (des figurants choisis par le régime) dans différentes situations ma donnant toujours une image de bonheur : au travail dans un chantier, des mamans avec des bébés dans un hôpital (tous portent une uniforme). Images en noir et blanc d'enfants travaillant dans un chantier Images du film de propagande proposé par Pol Pot en 1978 avec des vrais acteurs et figurants montrant des tribus attaquant des soldats à l'aide des flèches et d'arbalètes. Ces images sont restées à l'état des rushes car le régime s'est effondré avant sa diffusion.Pol Pot souriant visitant une plantation, Pol Pot lors d'une autre visite tout le monde se sourit mais certains de ces hommes seront torturés, tués ainsi que leurs familles .Archives de décembre 1977 : arrivée du président du Laos à Phnom Penn pour servir de médiation mais Pol Pot veut la guerre et fait arrêter et tuer les modérés.Retour sur les images de la tv yougoslave du 18 mars 1978 : Pol Pot souriant filmé par la tv yougoslave, travelling des rues désertes et du cinéma fermé.

Émission

Mystères d'archives

Production

producteur ou co-producteur

Arte France, Institut national de l'audiovisuel

Générique

réalisateur

Serge Viallet

auteur de l'oeuvre pré-existante

Serge Viallet
Cédric Lépée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.