1979

Souvenirs de mon enfance
Un comédien lit un auteur

video 14 janv. 1979 1820 vues 52min 16s
Jean Paul ZEHNACKER, entouré d'enfants, lit des passages des "Souvenirs de mon enfance" d'Albert SCHWEITZER. Une grande partie de la lecture est faite "off" sur des images reconstituant des scènes vécues par Albert enfant ou montrant les lieux de son enfance en Alsace. Ainsi voit-on quelques plans de Kaysersberg, et de Gunsbach, ainsi que le témoignage du curé de l'église saint Etienne à Mulhouse s'exprimant à propos des transformations apportées par SCHWEITZER sur les orgues. Par ailleurs, de nombreuses photos illustrent les lectures de ZEHNACKER.L'émission est présentée par Gilbert CESBRON qui intervient plusieurs fois pour bien faire comprendre au téléspectateur la morale des anedcotes relatées et, en rappelant quelques souvenirs personnels du grand homme pour lequel il a une profonde admiration.

Émission

Un comédien lit un auteur

Production

producteur ou co-producteur

France Régions 3 Strasbourg

Générique

réalisateur

Jean Charles Cabanis

auteur de l'oeuvre pré-existante

Albert Schweitzer

interprète

Jean Paul Zehnacker

participant

Gilbert Cesbron

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Nous suivre
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.