2010

Association contre la souffrance animale épingle l'abattoir de Brioude
JT Auvergne soir

video 18 nov. 2010 45 vues 01min 11s
Relancer le débat sur les méthodes d'abattage des animaux, c'est l'objectif de l'association L 214 qui s'intéresse à la protection des animaux d'élevage. Et on peut dire qu'elle a réussi son coup. Mardi dernier, pour l'Aid el Kebir, deux membres de l'association se sont rendus à l'abattoir de Brioude en Haute-Loire. Ils ont filmé la preuve du non respect de la règlementation qui limite la souffrance animale. Des images diffusées sur Internet que nous avons décidé de ne pas vous montrer dans ce reportage. Cette vidéo repose en tous cas le problème de l'abattage selon les rites musulmans ou israélites sans recours à un choc électrique pour étourdir l'animal. Un étourdissement préalable accepté dans d'autres pays par les communautés religieuses, c'est ce que demande l'association de défense des animaux qui voudrait aussi que les consommateurs soient mieux informés sur les conditions d'abattage.

Émission

JT Auvergne soir

Production

producteur ou co-producteur

France 3 Le Puy

Générique

journaliste

Gérard Rivollier

journaliste reporter d'images

Elodie Brot Monnier

monteur

Dominique Leyerloup

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.