1992

Lucie Aubrac, résistante
Mémoires du siècle

audio 03 août 1992 297 vues 01h 01min 27s
Emission proposée par Antoine SPIRE qui s'entretient avec Lucie AUBRAC. Pacifiste avertie puis engagée dans la création d'un mouvement de résistance avec son mari Raymond AUBRAC au temps de la Seconde Guerre Mondiale, "Libération sud", elle fait le récit de ses souvenirs et fait revivre cette période trouble. - 0'00"00 Musique et présentation de Lucie AUBRAC par Antoine SPIRE - 0'02"37 Elle évoque son enfance, ses études, son engagement auprès d'étudiants communistes et son pacifisme. Elle parle de la création de son association "étudiants pauvres". Elle s'engage dans la lutte antifasciste et fréquente le Cercle international de jeunesse, fondé par la section française des quakers. - 0'11"32 Parallèlement à ses actions et engagements, sa vie est partagée entre ses cours et ses petits boulots. Elle quitte les jeunesses communistes pour passer l'agrégation. Elle est reçue et part à Strasbourg où elle enseigne en tant qu'agrégée d'histoire. Elle obtient une bourse pour réaliser une thèse. - 0'15"37 Elle parle du lycée de Strasbourg dans lequel elle avait enseigné. Elle parle de sa rencontre avec son mari Raymond et du faux départ aux Etats-Unis. Au moment des accords de Munich, elle pense que la guerre n'existera pas mais très vite elle revient sur ses positions. Quand la guerre éclate, son mari est mobilisé et arrêté à Sarrebourg en 1940. Elle organise son évasion. Ils regagnent alors Paris et passent la ligne de démarcation pour arriver à LYON. Elle évoque le professeur de philosophie Jean CAVALLES qui l'aida à trouver un nouveau poste. Elle parle de ses actions clandestines avec entre autre Emmanuel ASTIER DE LA VIGERIE, de l'arrestation et de la mort de Jean CAVAILLES. - 0'30"19 Elle parle de son investissement dans le réseau de résistance - 0'30"57 Musique - Disque du commerce - 0'31"28 Elle raconte sa vie à LYON, les premières arrestations des juifs, les communistes, ses identités variées. Elle reparle des arrestations de son mari, de sa rencontre avec Klaus BARBIE et des évasions qu'elle organise pour le libérer. Elle évoque aussi l'attaque du camion lors d'un transfert de Raymond. - 0'49"40 Elle parle des différents réseaux de résistance marqués par leurs convictions différentes mais liés par un sens commun du combat. Emmanuel Astier était un peu le rapporteur de Charles de GAULLE. En 1943, elle est désignée comme représentante de la résistante intérieure pour siéger à l'assemblée consultative d'Alger. Elle part donc à Londres et accouche de son deuxième enfant. Son mari est envoyé par Charles de GAULLE à Alger pour devenir commissaire de la République du débarquement zone sud. - 0'58"00 Elle explique ses combats au sein de l'enseignement, de la libération du Vietnam et de l'Algérie. - 1'00"28 Musique et générique de fin

Émission

Mémoires du siècle

Générique

participant

Lucie Aubrac

présentateur

Antoine Spire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.