Profession speakerine

1996

Un port de tête parfait, une diction impeccable, un sourire ravageur, telles étaient les "compétences" exigées des speakerines du petit écran. Retrouvez leurs visages familiers et suivez-les dans les coulisses d'une profession désormais disparue.

Jacqueline Joubert, Catherine Langeais, Denise Fabre, Evelyne Dhéliat... retrouvez tous les visages familiers des  speakerines d'autrefois.

Florilège de speakerin(e)s de 1957 à 1990

Denise Fabre et Jacqueline Huet, 1967

Dès les années 50, ces femmes troncs, filmées en très gros plan, ont la délicate mission de présenter les programmes télévisés, de combler les pannes techniques ou d'informer les spectateurs.

De leurs castings exigeants aux essais de coiffures, en passant par les lapsus ou les fou-rires involontaires. Retrouvez ces hôtesses du tube cathodique, celles dont le regard de biche donnait envie de regarder le programme suivant.

Valérie Pascal, 1986

N'oublions pas les "speakerins", mixité oblige, qui ajoutent leur touche masculine dès les années 80.

Lionel Cassan, 1990

Rédaction Ina le 23/01/2015 à 16:26.
Dernière mise à jour le 10/04/2018 à 18:22.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.