Intervilles

1963

Intervilles, un jeu mythique! Créé en 1962 par Guy Lux, Claude Savarit et Pierre Brive, son principe est simple mais efficace : deux villes s’affrontent amicalement à travers une série d’épreuves sportives ou d’adresse. Retour sur les temps forts de plus de 50 ans d’antenne.

1962 : naissance d’Intervilles

 

1962

Préparatifs d’Intervilles, 1962

Quand on évoque Intervilles, une foule d’images nous revient immanquablement en tête : les courses de vachettes landaises, les dégringolades incontrôlées, les chamailleries de Guy Lux et de Léon Zitrone, les candidats couverts de mousse. Des générations de téléspectateurs ont vibré devant les exploits des champions représentant leur ville. 

1971

Générique d’Intervilles

Ce jeu populaire est inventé en 1962 par Guy Lux et Pierre Brive. Il est diffusé chaque été à partir du 18 juillet 1962, le jeudi soir (jour des enfants).

1962

Guy Lux présente le 1er Intervilles, 1962

L’animateur décrit le principe du divertissement : « une grande compétition réunissant dix villes de France ». Elles s'affrontent à travers une série d'épreuves physiques sur terre, dans l'eau et dans les airs. Les jeux d’adresse alternent avec les épreuves culturelles. Certaines épreuves sont parfois très viriles.

1962

Bras de fer, le 17 septembre 1962 

Voire décalées.  Dans le sud-ouest, terre de rugby, le champion local, Pierre Albaladejo s’essaye à l’épreuve des pénalties avec un succès mitigé. N’est pas footballeur qui veut.

1962

Epreuve des pénalties, 1962

La guerre des points

Le succès du programme repose en partie sur le talent de ses animateurs vedettes : Simone Garnier, Guy Lux  et Léon Zitrone. Les présentateurs défendent chacun une des deux villes en lice. Simone comptabilise les points.

1964

Désaccord concernant les points

L’investissement des deux hommes frise parfois la perte de self-control. Guy Lux s’en explique devant Georges de Caunes.

1963

Guy Lux impartial ?, 1963

Les présentateurs s’en amusent et parodient leur comportement dans ce tango endiablé… la guerre des points en musique.

1964

Le tango d’Intervilles, 1964

Du côté des équipes, tout est bon pour gagner. La tricherie est sanctionnée, Guy Lux veille. En 1973, il n’hésite pas à disqualifier le maire d’Anglet venu jouer pour sa ville.

1973

Un maire disqualifié pour cause de tricherie, 1973

L’esprit sportif n’est pas toujours au rendez-vous. Dans cette épreuve de Slalom, Robert Chapatte, remplaçant de Léon Zitrone blessé, a toutes les difficultés du monde à se faire entendre.

1964

Contestation d’une épreuve, 1964

Les incidents du jeu

Les vaches ne sont pas les seules à donner des coups aux candidats. Lorsque les esprits s’échauffent, tous les coups sont bons.

1971

Bagarre Dax- Carcassonne, 1971

Parfois, c’est le public qui prend des risques.  En 1964, une tribune s’effondre en pleine émission. Simone Garnier tente de calmer la foule.

1964

Une tribune s’effondre, 1964

Animateur est un métier dangereux. En 1971, Léon Zitrone paye de sa personne. Il reçoit un projectile qui brise ses lunettes. Heureusement, plus de peur que de mal. L’émission continue.

1971

Projectile sur les lunettes de Zitrone

Les coulisses d’Intervilles

Intervilles, c’est toute une organisation et une équipe soudée. Un grand barnum dans lequel les techniciens s’affairent autour de kilomètres de câbles.

1963

Préparatifs, juillet 1963

L’équipe sait aussi se détendre. L’émission se déplace en province, l’occasion parfois de profiter des avantages locaux…

1962

Intervilles à la plage

Il y a aussi celui qui écrit les questions des fils rouges. Qui se cache derrière cette plume ? Un célèbre caricaturiste, Ben ! Il explique à Jean Nohain comment il a rejoint l’aventure.

1964

Le monsieur fil rouge du jeu : Ben, 1964

Les participants

Intervilles, ce sont des candidats. Participer à l’aventure nécessite une excellente condition physique. La preuve avec Gabriel Sempé, médecin et sportif accompli.

1963

Un candidat hors du commun, 1963

Certains participants deviennent de véritables célébrités. Le public les réclame. En 1963, Riri, écarteur Landais, et sa vache Thérèse, entament un périple à pied depuis Dax jusqu’à Saint-Amand-les Eaux dans le Nord

1963

Riri et sa vache, Thérèse, 1963.

Les vedettes les plus appréciées n’ont pas forcément un corps de rêve et des muscles saillants. En véritable show man, Maurice est filmé ici en plein entrainement.

Périodiquement,  le jeu mythique revient sur les antennes : les animateurs changent  mais le principe reste le même. Le public ne boude pas son plaisir.

1995

Intervilles, 1995

En 2007, toujours le même engouement. Entre nostalgie et concentration, les candidats répètent sérieusement

2007

Des candidats motivés, 2007

Il est fort à parier que les prochaines éditions du jeu remporteront le même succès.

Rédaction Ina le 24/06/2013 à 18:50.
Dernière mise à jour le 12/06/2018 à 17:10.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.