Henri Salvador : le rire éternel

Le 13 février 2008 Henri Salvador s'éteignait. Celui qui rêvait de voir Syracuse laissait derrière lui une discographie impressionnante et sa légendaire bonne humeur. Hommage à un grand artiste dont les éclats de rire restent inoubliables. 

1964

 Le travail c’est la santé

Né en Guyane le 18 juillet 1917, Henri Salvador arrive en Métropole en 1929 et fait ses débuts dans les cabarets parisiens. Il fuit en Amérique du Sud pendant la Seconde Guerre mondiale et rejoint l’orchestre de Ray Ventura. C’est là que l’artiste se fait remarquer par ses tours de chant et ses imitations (Popeye).

1971

De retour en France, il rencontre Jacqueline Garabédian, son impresario qui devient sa femme en 1950.
S’en suit une carrière fulgurante.

1958

Avec son rire inimitable et son éternelle bonne humeur, Henri Salvador enchaîne les plateaux de télévision, concerts, sketchs et rencontre un large succès auprès du public.

1957

Il va même introduire le rock and roll en France avec son ami Boris Vian sous le pseudonyme de Henry Cording.
Le travail c’est la santé, Zorro est arrivé, Le lion est mort ce soir, La biche et le chevalier (une chanson douce) : autant de titres que de succès populaires.

1996

 Jardin d’hiver

Le chanteur et humoriste disparaît peu à peu des ondes et des écrans de télévisions. Passionné de Jazz et joueur invétéré de pétanque, il met sa carrière entre parenthèses et se consacre entièrement à ses passions.

1985

Henri Salvador fait son grand retour en 2000 avec Chambre avec vue, un album aux accents bossa nova signé Benjamin Biolay. La critique fait l’éloge du disque, le public est au rendez-vous. A plus de 80 ans, Henri Salvador remonte sur scène.

2000

En 2006, il sort un dernier album intitulé "Révérence" avant de mettre un terme à sa carrière artistique.
Il meurt deux ans plus tard, en 2008, à 90 ans. Il repose au Père Lachaise avec sa femme Jacqueline non loin d’une certaine Edith Piaf.

Pour aller plus loin

Thierry Aveline s'entretient avec Henri Salvador dans l'émission Opus le 17 octobre 1992 (audio)

La parole est à la nuit : Henri Salvador. Portrait du chanteur en 1956 (audio)

Le tribunal des flagrants délires : Henri Salvador, 25 décembre 1980 (audio)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Nous suivre
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.