En 2010 Takashi Murakami faisait de l'ombre au Roi Soleil

2010

Takashi Murakami et son univers pop aux allures de mangas est l'un des artistes préférés des Français. Mais à travers une oeuvre en apparence naïve et enfantine, Murakami aime se jouer du spectateur. Entre tradition et modernité, ses oeuvres fantaisistes marient crudité et poésie et sous-entendus à peine masqués.

"En tant qu'artiste, contrairement à ce que l'on pense, je n'ai pas l'habitude de faire des choses provocantes…"

En 2010, l'artiste de 47 ans provoqua bien malgré lui une polémique inattendue en acceptant d'exposer au château de Versailles. Deux ans après Jeff Koons, c'était à son tour d'être accusé de "briser l'harmonie des lieux". La star de l'art contemporain eut alors fort à faire face à deux collectifs versaillais bien décidés à s'opposer à sa venue par le biais de pétitions et de manifestations.

Du côté des opposants de "Versailles mon amour", on déclare : "Pourquoi pas de l'art contemporain à Versailles ? Mais à ce moment-là, à l'Orangerie. Pourquoi superposer encore une fois et me rendre la visite de Murakami obligatoire ?" Du côté de "Non aux mangas", c'est clair : "Le ressenti c'est un grand malaise, parce que c'est absolument déplacé. Or le bon goût à la française, c'est comme en cuisine, c'est quand les goûts vont ensemble…". Ce collectif envisageait alors une action judiciaire pour stopper l'exposition, au grand dam de Jean-Jacques Aillagon, président de Versailles.

2010

 

Le jour de l'ouverture, les visiteurs sont surpris. Certains sont franchement en colère, d'autres adorent… Des enfants en voyage scolaire sont captés par les œuvres du Japonais qu'ils trouvent plus belles que les sculptures du 17e siècle…

2010

Pour aller plus loin

Exposition "Kaikai kiki" à l'Espace Cartier en 2002  (vidéo) 

Murakami  en audio

Dans Appel d'air en 2002, l'artiste parle de son travail dans le manga. (trad. Sim.) 

Dans Surpris par la nuit en 2002, à propos de "l'impuissance japonaise" : critique de la culture et la société japonaise, victimes selon lui des traumatismes de la guerre. (trad. Sim.) 

Le rendez-vous, en 2010. Makashi Murakami (japonais, traduction simultanée) s'exprime sur l'exposition de ses 22 oeuvres au château de Versailles et sur l'écho qu'il y a eu avec le manga culte au Japon, La Rose de Versailles

Le rendez-vous, en 2010. Il décrit le fonctionnement de son atelier à travers l'exemple d'une de ses sculptures réalisée pour l'exposition au château de Versailles. Il parle ensuite, plus généralement, de son identité d'artiste, de ses aspirations et de son parcours artistique. 

Le rendez-vous, en 2010. Il aborde des concepts de sa création artistique. Il est question de psychédélisme, de "champignons psychédéliques", d'abstraction et de "peinture acupuncture".

Mais encore...

Passion manga (article)

La folie Pokemon (vidéo)

La Japan expo (playlist)

Pokemon, une saga immortelle (article)

Rédaction Ina le 09/04/2018 à 15:08.
Dernière mise à jour le 09/04/2018 à 15:20.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.