1968 : la révolution culturelle

Quel contexte ?

Fortement politisés, les artistes jouent un rôle important dans la contestation de mai 68. L'art doit se démocratiser : c'est une véritable révolution culturelle. En plus des blocus étudiants ou des réalisateurs qui filment le mouvement social au plus près, des évènements forts s'organisent… et d'autres sont annulés.
En matière de culture, les années 60 sont marquées par l'activité du ministre André Malraux. Il lance de grands projets comme les Maisons de la Culture, mais ses moyens financiers sont minimes et essentiellement utilisés pour la rénovation des monuments historiques.

L'affaire Langlois et la cinémathèque

Aussi, quand la gestion du fondateur de la Cinémathèque française, Henri Langlois, semble faire défaut, André Malraux opte pour un licenciement de cette figure qui a fait beaucoup pour le 7e art. Le gouvernement reproche à Henri Langlois d'être désordonné, de perdre des films…. Les coups bas ne manquent pas.
Des protestations vont alors se lever partout en France : la plupart des grands réalisateurs français et étrangers vont interdire la projection de leurs films à la Cinémathèque. André Malraux est contraint de reculer : le 22 avril, l'assemblée générale décide que la Cinémathèque s'affranchit de la tutelle de l'Etat qui coupe ses subventions, mais apure les dettes et laisse à Langlois la salle de Chaillot. Henri Langlois retrouve ses fonctions et sa maison.

Cannes

Autre agitation dans le monde du 7e art : le 21e Festival de Cannes. Ouvert le 10 mai 1968, il est envahi trois jours plus tard par des étudiants. Le 18 mai, juste avant la projection en compétition de « Peppermint Frappé » de Carlos Saura, des cinéastes de la Nouvelle Vague, menés par François Truffaut et Jean-Luc Godard, s'accrochent au rideau de scène pour manifester leur solidarité avec les mouvements sociaux que connaît l'Hexagone. Le Festival est déclaré clos le 19 mai à midi et le Jury, présidé par André Chamson, ne présentera pas de Palmarès.
Mais l'arrêt de cette 21e édition offre une tribune internationale inespérée pour faire entendre la voix de la contestation. Soutenus par le Tchèque Milos Forman et l'Espagnol Carlos Saura, Truffaut et Godard organisent des Etats généraux du cinéma, où près de 1500 professionnels et étudiants échangent pendant trois semaines.

Festival d'Avignon

A l'été 68, le festival d'Avignon est quant à lui perturbé mais pas annulé.
Suite à l'allocution prononcée par le général de Gaulle le 30 mai, Jean Vilar, le directeur du célèbre rendez-vous informe André Malraux qu'il n'acceptera plus désormais aucune fonction officielle. Le TNP renonçant à participer au Festival, le chorégraphe Maurice Béjart occupe seul la Cour d'honneur. Le Living theatre, lui, choque avec son nouveau spectacle, au point de causer des émeutes. Il quitte la cité des Papes. Une année noire, donc, pour le Festival d'Avignon qui connaît pourtant une fréquentation record avec quelque 120 000 spectateurs. Jean Vilar en sortira tout de même violemment meurtri et blessé.

Rédaction Ina le 28/04/2008 à 00:00.
Dernière mise à jour le 10/04/2015 à 16:19.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Télécharger l'application
Partager
Ajouter
Les journaux
disponibles

Vous pouvez accéder actuellement aux :

- journaux radio de 1961 à 1974 (1972 : année incomplète),
- journaux télévisés de 1970, 1971, 1973 et 1974 (années incomplètes), puis du 13 février 1976 au 31 décembre 2014.

Cependant, dans ces périodes, certains journaux peuvent manquer, en raison de problèmes techniques au moment de leur enregistrement, ou pour cause de grève.

Si vous cherchez un journal en dehors de ces périodes, patience... L’offre disponible en ligne s’enrichit au fur et à mesure de la numérisation. N’hésitez pas à revenir régulièrement consulter cette rubrique.

Avertissement : En raison d’éventuels problèmes d’enregistrement du journal télévisé à l’époque, il est possible qu’il manque 30 secondes au début de la vidéo.