1963

Concile Vatican II : ouverture de la 2ème session

A l'occasion de l'ouverture de la 2ème session du concile oecuménique Vatican II, Pierre de LAGARDE propose d'en tracer les prochaines grandes lignes en compagnie du père ROUQUETTE, spécialiste des informations religieuses. L'entretien porte sur les modalités du concile, l'organisation des débats, et sur les thèmes qui seront abordés. A propos de la liberté des évêques qui ont pris la direction du concile, le révérend ROUQUET est interrogé pour savoir si cette attitude des évêques continuera ou si elle sera bridée. - A 1'50 ", le révérend ROUQUETTE : au contraire la liberté des évêques risque d'être encore plus grande que lors de la 1ere session, pour 2 raisons : la 1ere, le discours récent du pape a la curie sur la reforme de la curie qui a donné au concile un but réformateur. L'internationalisation de la curie envisagée par le pape et deuxièmement ce qui est important, la participation de l'épiscopat par des représentants de l'Eglise universelle. Le discours du 11 octobre de Jean XXIII qui avait libéré les évêques et PAUL VI a surenchéri à cet égard. - Que penser de la nomination des modérateurs, ayant pour mission de diriger plus ou moins les débats ? - Le révérend père ROUQUETTE : il ne s'agit pas de mettre un frein a la liberté des évêques, mais qu'il s'agit d'organiser les débats. La liberté étant plus grande dans un débat organisé que dans un débat anarchique. On ne sait pas ce que seront ces débats mais dit que tout de même, on va voter les schémas sur la liturgie, entre temps on commencera a discuter des schémas sur l'Eglise. Débats intéressants le grand public. - Question sur l'ouverture du catholicisme aux autres religions chrétiennes ce mouvement pourra-t-il continuer ou sera-t-il stoppé ? - Le révérend père ROUQUETTE : tout le discours de PAUL VI fait entendre qu'on va continuer l'oeuvre de Jean XXIII. Intention ferme de PAUL VI de continuer l'oeuvre de Jean XXIII dont il se considère l'héritier et en particulier sur ce point de l'oecuménisme. Les gestes faits par PAUL VI à ce propos dont la nomination par le conseil oecuménique d'un évêque grec. Le Professeur NICRIOTIS comme délégué du concile oecuménique à Rome. Ignorance sur la présence de représentants juifs ou musulmans au concile. Mais le discours du pape PAUL VI a annoncé la création d'un secrétariat pour les religions non chrétiennes - Question : savoir ce qu'attend de ce mouvement oecuménique - Le révérend père ROUQUETTE : pour l'orthodoxie et le protestantisme, réunion du comité central du conseil oecuménique, a Rochester aux Etats-Unis, à la fin du mois d'août, pour préciser les relations avec le catholicisme, dans un esprit aimable et ouvert à l'égard du catholicisme. Pas de débats sur l'esprit théorique et pratique des religions afin de résoudre les points de friction.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Nous suivre
Télécharger l'application
Partager
Ajouter